Data & Automatisation Plus d'articles

Acquisition de talents : Construire une CVthèque digitale en 10 étapes

avril 3, 2019

author:

Acquisition de talents : Construire une CVthèque digitale en 10 étapes

13 min read

Le CV, c’est dépassé. Depuis des années, lorsque les responsables RH imaginent à quoi ressemblera le recrutement du futur, ils appellent de leurs voeux la fin du CV. Celui-ci apparaît comme une convention figée, obsolète, qui reflète mal les talents du candidat. Et pour cause : 70% des recruteurs passent moins de 2 minutes à lire chaque CV qu’ils reçoivent. C’est leur seul moyen pour traiter les 250 candidatures que génère, en moyenne, une offre d’emploi postée en ligne.

Des réseaux sociaux aux tests de recrutement, les recruteurs explorent toutes les solutions pour se débarrasser du CV.

Pourtant, ils n’ont apparemment pas trouvé mieux. L’immense majorité des annonces de recrutement se concluent toujours par une invitation à envoyer “CV et lettre de motivation.” D’après l’APEC, plus de 80% des Directions RH continuent à faire du CV traditionnel leur canal de recrutement prioritaire.

Le problème ne tient peut-être pas tant au CV lui-même, qu’à la manière dont il est exploité par les recruteurs. Le développement du recrutement digital renouvelle la candidature en ligne. Les nouvelles CVthèques 2.0 sont alimentées par sourcing digital et supportées par des solutions HR Tech de pointe. Loin des bases de données statiques, les CVthèques deviennent des viviers de talents capables de suggérer les meilleurs profils aux recruteurs.

Du sourcing auprès des meilleures CVthèques en ligne à la construction et à l’animation de la CVthèque digitale de votre entreprise, transformez votre utilisation des CV en 9 étapes-clé.

Sourcing digital : tirer parti des meilleures CVthèques en ligne

La candidature traditionnelle s’accompagne d’une attitude assez passive de la part des recruteurs. Leur mission consiste-t-elle simplement à attendre que les candidatures s’accumulent dans leur boîte e-mail ?

Les nouvelles CVthèques sont des outils dynamiques, qui facilitent les échanges entre recruteurs et candidats. Et ces nouvelles interactions commencent sur les plateformes de recrutement en ligne, qui représentent une source de candidats plébiscitée par 58% des recruteurs.

A chaque profil, sa CVthèque

Personne n’aime se sentir remplaçable. Vous cherchez un candidat qui adhère à votre vision d’entreprise ; et, de leur côté, les candidats apprécient de se savoir recherchés.

Ce qu’ils apprécient moins, c’est de devoir déposer leurs candidatures sur des dizaines de sites Carrière. La performance de votre marque employeur passe par un effort pour mettre vos offres d’emplois à la portée du plus grand nombre, en les postant sur des CVthèques ciblées.

Contrairement aux apparences, toutes les CVthèques ne se ressemblent pas :

  • Les spécialistes de l’agriculture et de l’agroalimentaire se rencontrent sur Jobagri.
  • Les professionnels de l’immobilier et de l’automobile s’orientent vers Trovit.
  • Les métiers du Droit se retrouvent sur le Village de la Justice.
  • Le secteur médical s’inscrit sur Doximity.
  • GitHub regroupe les ingénieurs informatiques, et StackOverflow les développeurs.
  • Les designers et métiers créatifs plastiques se concentrent sur Dribble ; tandis que les rédacteurs démontrent leur talent sur Medium.
  • ResearchGate s’avère une excellente source d’études contrôlées et de profils de chercheurs.

Si vous cherchez un poste plus généraliste, vous n’êtes pas pour autant condamné aux machines de guerre que sont Monster ou Pôle Emploi. De l’ingénierie au marketing et autres métiers corporate, les grandes écoles vous ouvrent leurs propres portails de recrutement. De jeunes talents – mais aussi des alumni seniors – s’enregistrent sur les CVthèques d’HEC, l’ESCP, Sciences Po, CentraleSupelec, l’Ecole des Ponts, l’Ecole des Mines

Les réseaux sociaux réinventent la CVthèque

Les recruteurs en ont rêvé, les réseaux sociaux l’ont (presque) fait. Des candidats qui font part de leurs compétences et de leurs intérêts sur une plateforme interactive, que demander de plus ?

Il y a beaucoup à dire sur le social recruiting, du ciblage des meilleurs réseaux aux techniques d’engagement des internautes. Mais une chose est sûre : il est capital d’intégrer la prospection sur les réseaux sociaux à la stratégie de sourcing digital. C’est pourquoi plusieurs fonctionnalités de Recruitee relient les réseaux sociaux et les autres CVthèques à votre vivier de talents :

  • la construction sur-mesure d’un plan de multidiffusion de vos offres, au service de votre marque employeur ;
  • la multidiffusion automatique de vos offres sur plus de 400 plateformes et réseaux sociaux ;
  • et même des réductions sur votre inscription à 20 CVthèques payantes.

Hackez les CVthèques généralistes et les réseaux sociaux

L’APEC concentre plus de 250 000 profils de cadres, Indeed reçoit 200 millions de visiteurs par mois… Les CVthèques généralistes font l’effet d’une jungle incontournable. Heureusement, des moteurs de recherche dédiés aux recruteurs vous y fraient un chemin !

  • Le plug-in gratuit BreedR trouve des profils sur l’open web, les réseaux sociaux, les jobboards gratuits.
  • Recruitem passe par Google pour rechercher gratuitement des profils sur Github, Xing, Stackoverflow, et quelques réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Google +).
  • Profilr se concentre sur LinkedIn, Viadeo, Twitter, Google +, Dribble, et Github.
  • Google CSE sur LinkedIn et Google CSE sur Viadeo sourcent des profils sur LinkedIn et Viadeo en passant par Google.

Intégrez les candidats passifs dans votre CVthèque élargie

Toujours dans l’optique de renouveler votre sourcing digital : n’oubliez pas les candidats passifs ! Nous le verrons, votre CVthèque va devenir la base à partir de laquelle vous et vos (futurs) candidats apprendrez à mieux vous connaître.

Or, les candidats passifs représentent les ¾ du marché de l’emploi, d’après LinkedIn. Ils sont l’une des priorités de votre stratégie d’acquisition de talents – malgré le fait qu’ils n’ont évidemment pas l’intention de déposer une candidature formelle.

Heureusement, votre “CVthèque” peut s’élargir à d’autres éléments que les CV.

  • Commencez par recueillir des informations de contact basiques auprès des candidats, à l’occasion d’une rencontre lors d’un événement, du téléchargement d’une étude…
  • Intégrez les candidats passifs à votre démarche de “candidate nurturing” ciblée, en prenant en compte leurs intérêts et leur degré d’engagement.

Restez vigilants sur le degré de sollicitation : impliquez votre spécialiste RGPD dans l’utilisation optimale de votre CVthèque.

Automatisez l’intégration de votre sourcing digital à votre CVthèque

La plupart des recruteurs rechignent à explorer les CVthèques en ligne. Encore plus de CV, c’est bien la dernière chose dont ils ont besoin !

Mais sourcing digital ne rime pas avec traitement manuel. Grâce à l’extension Chrome de Recruitee, vous importez directement les données des CV ouverts sur votre moteur de recherche dans votre CVthèque.

Optimiser une CVthèque dès la candidature

Impossible d’exploiter votre sourcing digital hors de votre propre CVthèque. Celle-ci fait généralement partie de l’arsenal de base dont sont dotés même les recruteurs les moins équipés.

La HR Tech a considérablement amélioré la CVthèque. Au lieu d’une base de données statique, les équipes RH disposent désormais d’une plateforme de pilotage de la stratégie d’acquisition et de management de talents. Mais son utilisation optimale se prépare dès sa construction !

Candidature simplifiée : concilier expérience candidat et besoins métier des recruteurs

Une CVthèque efficace doit autant plaire aux recruteurs qu’aux futures recrues. Ils sont nombreux à se déclarer déçus de leur expérience candidat en ligne. Plus de 80% ont abandonné des processus de candidature jugés trop longs ou complexes.

L’avantage, c’est qu’il est d’autant plus facile de vous démarquer :

  • Simplifiez votre candidature en ligne, en posant 15 questions maximum – du moment qu’elles ciblent les informations clés liées au poste.
  • Optez pour le pré-remplissage des formulaires à partir d’autres sites, pour faire gagner du temps aux candidats.
  • Et faites gagner du temps aux recruteurs, en pré-filtrant les candidatures.

NB : un site Carrière qui reflète votre culture d’entreprise valorise votre marque employeur, et joue également un rôle de filtrage efficace.

Intégrer le site Carrière et la CVthèque

Votre CVthèque est alimentée par le sourcing digital proactif des recruteurs, et par les candidatures répondant à vos offres de poste.

La collecte et l’enregistrement des candidatures sont encore trop souvent des tâches manuelles. Chronophages et rébarbatives, elles figurent en bonne place sur la liste des irritants opérationnels liés aux métiers du recrutement. Leur mauvaise exécution conduit à la formation de silos de données.

Il ne s’agit pourtant plus d’une fatalité. Les meilleures CVthèques digitales automatisent et  optimisent une bonne partie de leur construction. Elles s’intègrent au site Carrière de l’entreprise grâce à des fonctionnalités innovantes :

  • le suivi de multiples sources grâce à des tags ;
  • la collecte automatique des candidatures, à partir du site Carrière et des sites de recrutement où sont postées les offres de recrutement.

Au passage, les solutions HR Tech organisent la protection des données des candidats dès leur collecte.

De la CVthèque au vivier de talents

Le rôle des ressources humaines évolue, et c’est en partie grâce à l’émergence de la transformation digitale et au développement de la HR Tech. De centre de coûts, la Direction des RH devient un véritable business partner, en charge de construire et de diffuser la vision stratégique de l’entreprise.

Le recrutement a suivi la même trajectoire. Il ne s’agit plus aujourd’hui de remplir les postes ouverts au sein de l’équipe, mais bien de gérer l’une des ressources stratégiques de l’entreprise. Les RH sont en charge de l’acquisition et du management de talents.

Pour remplir leur nouvelle mission, elles doivent faire monter leurs outils en compétences. Les CVthèques 2.0 sont des réserves de talents. A partir de ces plateformes, les recruteurs anticipent les besoins RH de l’entreprise, ciblent les profils qui y répondront, et préparent leur intégration à l’équipe.

En devenant un vivier de talents évolutif, votre CVthèque s’élargit. Elle intègre les nouvelles recrues, les talents qui font déjà partie de vos équipes, les candidats passifs, et même les bons profils écartés lors d’un premier recrutement. Il ne s’agit plus d’un pipeline de candidats, mais bien d’un écosystème de ressources humaines.

Candidate nurturing : animer un vivier de talents

La digitalisation du recrutement a tout intérêt à s’inspirer de celle du marketing.

Aujourd’hui, le succès de l’intelligence commerciale repose largement sur l’inbound marketing. D’une démarche tournée vers la sollicitation d’un grand nombre de clients n’ayant pas nécessairement d’intérêt pour le produit, il est passé au développement et à la promotion de l’expertise de l’entreprise. Ce sont les clients qui reconnaissent la capacité de l’entreprise à répondre à leurs besoins, et qui sollicitent ses services.

Sur un marché de l’emploi de plus en plus compétitif, les recruteurs peuvent désormais s’appuyer sur leur CVthèque 2.0 pour travailler leur marque employeur et passer à l’inbound recruiting.

La CVthèque au service du candidate nurturing

Au-delà du travail de promotion externe de la marque employeur, votre CVthèque nourrit et renforce votre écosystème de ressources humaines. Vous transposez au management de talents les techniques du lead nurturing chères au marketing digital.

Votre CVthèque sert de base de diffusion de contenus ciblés auprès de différents profils qui pourraient tous un jour trouver leur place dans votre équipe. Ils sont segmentés selon leur degré d’engagement, leurs talents, et leurs centres d’intérêt.

  • Les candidats passifs développent leur connaissance de votre entreprise, grâce à des interactions sur les réseaux sociaux, ou de nouvelles rencontres lors d’événements corporate. La détection d’un talent particulier ou d’une marque d’intérêt peut les convertir en candidats actifs.
  • Les profils écartés lors d’un précédent recrutement, mais aussi vos collaborateurs freelances et les étoiles montantes de votre secteur approfondissent leurs compétences. Engagez-les pour rester au courant de leur évolution ! Votre vivier de talents vous alerte automatiquement sur les meilleurs profils correspondant à vos nouvelles offres d’emploi.
  • Les candidats actifs sont évidemment au centre de votre attention. Fournissez-leur des ressources pour mieux comprendre vos métiers et votre culture d’entreprise ; et recueillez  leur feedback sur leur expérience candidat.
  • Les nouvelles recrues passent de la stratégie d’acquisition à la stratégie de management de talents. Le potentiel repéré lors du recrutement doit maintenant être nourri et intégré à la vision de long terme de gestion des ressources humaines.
  • Votre vivier de talents débouche naturellement sur la promotion de la mobilité interne. Il vous aide à anticiper recrutement et mobilité interne. Il cartographie les talents nécessaires sur chaque poste, et planifie l’évolution des carrières de vos collaborateurs..

En vous suggérant des décisions de recrutement data driven et en facilitant le recrutement collaboratif, la CVthèque digitale sert de support à la décision humaine.

Piloter la performance de la CVthèque digitale

La construction de votre CVthèque ne s’arrête pas à sa mise en place. Votre site Carrière, votre procédure de candidature, et l’ensemble de votre plateforme de candidate nurturing restent en amélioration constante. Pour en piloter la performance et en améliorer l’exécution, vous pouvez adapter les KPI qui ont fait le succès des pipelines commerciaux :

  • Le nombre et la source des visites sur votre site Carrière vous permettent d’estimer l’étendue des internautes touchés par votre présence en ligne. Vous pouvez ajuster votre stratégie de contenu pour atteindre des cibles plus pertinentes.
  • Le taux de candidatures qualifiées – calculé par rapport au nombre total de candidatures reçues – est un autre indicateur de la qualité de votre ciblage.
  • La durée moyenne de chaque visite indique l’intérêt que votre site carrière présente pour vos futurs candidats. Attention notamment au taux de rebond, et au nombre d’abandon de candidature en cours.
  • Le coût moyen d’une nouvelle embauche, qui inclut la valeur estimée de chaque étape de votre pipeline, mais aussi le nombre d’heures que consacrent vos équipes RH à chaque étape du recrutement.

Pour vous faciliter la tâche, Recruitee établit automatiquement un rapport de performance qui englobe le sourcing et la procédure de recrutement.

Spécialiste de la transformation digitale, Gwladys Galloy jongle avec les équipes et les techniques de recrutement. Qu'il s'agisse de repérer de jeunes talents, de négocier avec des candidats seniors, ou de motiver vos équipes, elle partage avec vous le meilleur du recrutement 2.0 .
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *