Articles

Comment constituer une équipe de recrutement collaboratif et recruter les meilleurs candidats ?

Le recrutement collaboratif est en vogue de nos jours, et pour une bonne raison. Alors que la concurrence pour les talents s’intensifie et qu’un mauvais recrutement peut avoir des conséquences graves, les entreprises ont recours à cette approche pour réduire leurs erreurs. Grâce à cela, les équipes de recrutement ont de plus en plus d’influence sur les décisions. 

Dans cet article, nous allons voir comment créer une équipe de recrutement efficace dans votre entreprise. Mais d’abord, un peu de contexte. 

Qu’est-ce qu’une équipe de recrutement ?

Les équipes de recrutement sont des groupes d’employés chargés de pourvoir un poste vacant dans une entreprise. Elles sont responsables de toutes les étapes du processus de recrutement, notamment :

Les équipes de recrutement collaboratif peuvent être interfonctionnelles, c’est-à-dire qu’elles comprennent des personnes de différents services et de différents niveaux dans la hiérarchie. 

C’est là tout l’avantage du recrutement collaboratif. Vous obtenez des perspectives différentes de la part d’employés ayant des responsabilités et des priorités différentes. Combinez-les, et votre entreprise acquiert un atout essentiel lors du recrutement. 

Ce comité est impliqué à chaque étape du processus de recrutement et contribue à faciliter une décision véritablement collaborative.

Pourquoi les décisions de recrutement collaboratif sont-elles meilleures ? 

Recruter en comité permet de vous assurer qu’une personne ne soit pas seule en charge du recrutement. Mener des entretiens seul peut souvent entraîner des problèmes de partialité et une prise de décision unidimensionnelle. 

Au lieu de cela, les employés ayant des connaissances et des expériences différentes de l’entreprise peuvent exprimer leur opinion sur la personne qu’ils pensent être la meilleure pour le recrutement. 

Le fait d’avoir une équipe de recrutement collaboratif ouvre une porte pleine de possibilités et d’avantages, notamment : 

  • Un processus de recrutement équilibré et équitable.
  • Une équipe qui a le sentiment d’avoir son mot à dire.
  • Une intégration plus facile de l’équipe. 
  • Un sentiment d’appréciation et de valeur pour vos employés.
  • Une responsabilité accrue dans le processus de recrutement.
  • Une meilleure adéquation culturelle et à l’équipe. 

Cependant, pour profiter de ces avantages, vous devez vous assurer que votre équipe de recrutement est composée du bon échantillon de personnes au sein de votre organisation. 

Qui doit faire partie d’une équipe de recrutement collaboratif ?

Chaque équipe de recrutement collaboratif que vous réunissez doit être adaptée au poste que vous cherchez à pourvoir. L’objectif est de n’inclure que les personnes qui apportent une valeur ajoutée et un éclairage au processus de recrutement. 

Il ne sert à rien, par exemple, de demander à un barista de jouer un rôle dans une équipe de recrutement collaboratif pour Starbucks si vous recrutez pour le département finance. 

Chaque membre de l’équipe de recrutement doit avoir un rôle clairement défini et des tâches à accomplir dans le cadre du processus de recrutement.

En général, une équipe de recrutement se compose des rôles suivants : 

  • Le responsable du recrutement. Le responsable du recrutement est la personne qui demande qu’un poste soit pourvu. Il est à la tête de l’équipe de recrutement collaboratif et coordonne avec les RH tout au long du processus. Il a généralement la vision la plus claire du type de candidat nécessaire pour le poste.
    Il est essentiel que le responsable du recrutement exprime sa vision afin que les autres membres de l’équipe de recrutement collaboratif puissent relever les éléments de l’entretien que d’autres pourraient manquer.
  • Le recruteur. Le recruteur est responsable du processus d’acquisition de talents de bout en bout et sert d’intermédiaire entre le responsable du recrutement et les candidats. Il a un rôle de stratège.
  • Le sourceur. Le sourceur de talents est chargé de trouver des candidats qualifiés qui répondent aux exigences du poste. Il supervise la sélection des plates-formes de recherche, contacte les talents de son vivier ou sur les réseaux sociaux, et applique d’autres tactiques visant à attirer des candidats.  
  • Les responsables d’entretien. L’équipe d’entretien est généralement composée d’employés qui seront en contact direct avec le candidat choisi. Il peut s’agir de futurs membres de l’équipe, d’autres responsables du service ou de la direction.
  • Le coordinateur du recrutement. Le coordinateur du recrutement s’occupe de l’administration et du suivi des tâches à faire et des tâches en suspens. Il peut s’agir de publier des offres d’emploi, de planifier des entretiens, d’envoyer des documents, etc.

Dans la prochaine section, nous vous présenterons les huit étapes principales de la constitution d’une équipe de recrutement, en prenant pour exemple une offre d’emploi de développeur de logiciels.

8 étapes pour créer une équipe de recrutement collaboratif

Imaginez :

L’entreprise X recherche un nouveau développeur de logiciels pour rejoindre son équipe. Elle a eu des problèmes de rétention, d’adéquation culturelle et de compétences dans le passé, et a donc décidé d’adopter une approche collaborative pour ce poste à pourvoir. 

Sandra, Chef de Projet Logiciel de l’entreprise X, agira en tant que responsable du recrutement pour ce nouveau poste et a reçu l’approbation de son patron pour aller de l’avant.

Voici les étapes qu’elle doit suivre pour constituer son équipe de recrutement et mettre en œuvre un processus de recrutement collaboratif

Étape 1 : Sandra envoie la demande d’ouverture de poste aux RH.

Le processus de recrutement est ainsi officiellement lancé.

Étape 2 : Sandra et les RH constituent une équipe de recrutement.

Étant donné qu’il s’agit d’un rôle technique qui nécessitera des compétences en codage, ainsi qu’un fit culturel et des soft skills, l’équipe de recrutement sera composée d’une combinaison de collaborateurs pouvant répondre à ces besoins, notamment :

  • Un recruteur qui supervisera le processus de recrutement. 
  • Deux développeurs de logiciels actuels qui évalueront les candidats sur leur adéquation à l’équipe et leurs compétences techniques. 
  • Le CTO (directeur technique), qui examinera l’adéquation culturelle et approfondira sur leur savoir-faire et leur vision technologiques. 
  • Un sourceur de talents qui sera chargé de trouver des sources de talents inexploitées.
  • Un coordinateur du recrutement qui gérera les tâches quotidiennes et communiquera avec les candidats pour la planification et les notifications d’acceptation ou de refus.

Étape 3 : L’équipe de recrutement se prépare pour le recrutement actif et le sourcing.

Cela inclut notamment d’adopter une approche collaborative pour établir :

Étape 4 : Le sourcing de talents commence.

Le recruteur et le sourceur se chargent de la majorité du travail, mais encouragent l’équipe de recrutement à faire appel à son réseau pour obtenir des cooptations.

Le CTO et l’équipe de Sandra ont de bonnes relations dans le secteur, ils contactent donc activement des recrues potentielles.

Étape 5 : L’équipe de recrutement procède à une présélection par comité.

Une fois que leur ATS a analysé les CV, l’équipe de recrutement examine activement les candidats restants.

Ils commentent les candidats qui leur plaisent à l’aide de leur logiciel de recrutement collaboratif.

Les développeurs vérifient l’expérience technique des candidats, tandis que le reste de l’équipe se concentre sur la compatibilité potentielle et l’expérience pertinente dans le secteur.

Les candidats les plus prometteurs sont identifiés et invités à un entretien.

Étape 6 : Les responsables d’entretien rencontrent chaque candidat.

À l’aide d’un plan d’entretien par étapes qui commence par une sélection téléphonique par le recruteur, chaque candidat rencontre Sandra, puis les développeurs.

Si les trois parties sont satisfaites de ce qu’elles voient, le candidat passe à l’entretien final avec le CTO.

Étape 7 : L’équipe de recrutement examine les résultats des entretiens.

À ce stade, il y a trois candidats en lice pour le poste. Tous ont réussi à passer les entretiens et ont montré du potentiel.

L’équipe de recrutement va maintenant se réunir pour examiner les avantages et les inconvénients de chaque candidat dans l’espoir de parvenir à un choix consensuel.

Étape 8 : L’équipe trouve son candidat et l’onboarding commence.

Après un examen approfondi, l’équipe se met d’accord et sélectionne son meilleur choix pour le poste.

Le candidat a établi une excellente relation avec tous les membres de l’équipe de recrutement collaboratif et ses nouveaux collègues sont impatients de commencer à l’intégrer dans l’entreprise.

Il ne reste plus qu’au candidat et au coordinateur du recrutement à finaliser les formalités administratives ! 

Comme vous pouvez le voir dans notre exemple ci-dessus, l’équipe de recrutement de Sandra a été très efficace pour prendre des décisions critiques en comité à chaque étape du processus de recrutement.

Du début à la fin, l’accent a été mis sur une approche collaborative du recrutement, et cela a été payant au final. 

Avant de créer votre propre équipe de recrutement et de suivre les traces de Sandra, il est essentiel d’avoir les bonnes ressources et le bon processus en place dans votre entreprise. 

Ce dont vous aurez besoin pour gérer une équipe de recrutement collaboratif

De manière générale, vous aurez besoin de trois éléments clés pour assurer le succès d’une équipe de recrutement :

  • Des lignes directrices
  • Une formation 
  • Les bons outils. 

Les lignes directrices

La création de lignes directrices est une étape cruciale pour le succès du recrutement collaboratif. Ces lignes directrices doivent traiter de la façon dont votre équipe de recrutement communiquera et de qui en sera le leader. N’oubliez pas de créer des directives pour déterminer le rôle de chaque membre, les délais et les résultats attendus.

Si vous n’établissez pas ces lignes directrices claires dès le départ, vous risquez de vous perdre au fur et à mesure que le processus de recrutement se déroule. 

Si vous prévoyez de recruter régulièrement en collaboration, il est bon de créer un ensemble de directives écrites qui pourront être utilisées lors de la formation de chaque nouvelle équipe de recrutement. Cela garantira la cohérence du processus, de la philosophie et, finalement, du résultat. L’entreprise gagnera également du temps, puisque les directives seront déjà prêtes et qu’il suffira, le cas échéant, de les modifier en fonction du rôle. 

La formation au recrutement collaboratif

La formation des membres de l’équipe de recrutement est également un facteur essentiel de réussite. C’est particulièrement vrai pour les membres de l’équipe qui sont impliqués dans le processus et qui n’ont jamais été confrontés à un processus de recrutement en interne. Ils auront besoin d’une formation sur les meilleures pratiques d’entretien et sur la façon d’interagir avec les candidats.

L’établissement d’un programme de formation pour les membres potentiels de l’équipe de recrutement est une bonne idée pour assurer la cohérence et la qualité du travail. Cela permettra également à l’équipe de direction de personnaliser le style d’entretien pour qu’il corresponde à la philosophie de l’entreprise et, en fin de compte, de s’assurer que tout le monde est sur la même longueur d’onde. 

Les outils du recrutement collaboratif 

Enfin, vous aurez besoin des bons outils pour gérer une équipe de recrutement.

En général, il s’agit d’un système de suivi des candidats (ATS) et d’un logiciel de recrutement collaboratif (points bonus si votre ATS possède les deux fonctionnalités).

Certaines fonctions spécifiques d’un ATS peuvent également renforcer et améliorer le processus de collaboration, comme : 

  • les entretiens vidéo ; 
  • des profils candidats collaboratifs ; 
  • le suivi des commentaires ;
  • la notation des candidats. 
Collaboration dans Recruitee

La collaboration dans Recruitee

Le recrutement collaboratif devient la nouvelle norme

L’époque du recrutement en solo touche à sa fin.

Les équipes de recrutement deviennent et resteront une tendance dominante qui aidera les entreprises à recruter le meilleur candidat possible pour une offre et à gagner la guerre des talents

Si vous souhaitez recruter un candidat parfaitement adapté au poste et qui correspond à la culture de votre entreprise, suivez nos conseils pour constituer une équipe de recrutement collaboratif. 

Le guide du recrutement collaboratif

Peut-être les aimerez vous aussi

Acquisition de talent

Processus de recrutement : enjeux, étapes et conseils

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Recrutement sur les réseaux sociaux : le guide complet

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Découvrez les 12 tendances RH à suivre en 2021

Écrit par Justine Uribe