Articles

7 conseils pour mener un entretien d’embauche (et recruter les meilleurs candidats)

Mener un entretien d’embauche en suivant un mauvais processus engendre de mauvais recrutements dans 69 % des entreprises. En tant que recruteur, de lourdes responsabilités s’imposent donc à vous.

La façon dont vous planifiez votre entretien, le choix des questions à poser, et la façon de les poser sont tous des facteurs qui vous permettront ou non d’identifier le meilleur candidat.

Heureusement, avec de la préparation, vous pouvez considérablement améliorer vos chances de recruter le bon candidat. Voici sept conseils pratiques pour mener des entretiens qui débouchent sur les meilleurs recrutements.

Déterminez avec qui vous souhaitez mener un entretien d’embauche

L’un des meilleurs moyens de mener un entretien d’embauche en bonne et due forme, est de passer du temps à analyser les compétences clés que le candidat cible doit posséder pour réussir dans le poste. On parle souvent de déterminer la persona candidat pour mieux choisir ses recrues.

Par exemple, si vous recrutez pour un poste de support client, il faudra certainement que votre candidat cible possède 1) une grande intelligence émotionnelle, 2) d’excellentes compétences en communication, et 3) des compétences solides en résolution de problèmes.

Si un candidat ne possède pas ces compétences, il ne sera probablement pas une bonne ressource de support à la clientèle. En bref, votre entretien doit servir à déterminer (ou à confirmer) si un candidat possède bien ces compétences. Vous devez donc envisager d’inclure un questionnaire de présélection dans votre processus pour tirer le maximum de vos entretiens.

De même, chaque poste requiert des compétences indispensables — et en tant que responsable des entretiens, votre tâche principale consiste à déterminer si les candidats possèdent ou non ces compétences. En ne faisant que répéter un script d’entretien générique sans savoir ce que vous devez évaluer chez vos candidats, vous aurez du mal à identifier les meilleurs profils. Si vous souhaitez mener de meilleurs entretiens, assurez-vous d’abord de lister les compétences, les expériences, et les qualités les plus importantes que doit posséder le candidat cible.

Définissez les attentes

Environ 90 % des candidats s’attendent à ce que vous leur parliez davantage de votre entreprise et de votre poste à pourvoir. De nombreuses entreprises abordent ces points dans leurs processus d’entretien. Elles utilisent les entretiens pour définir les attentes générales du candidat et lui donner un aperçu de l’organisation et de sa mission. Malgré cela, 61 % des employés trouvent que l’expérience réelle de leur nouvel emploi est différente des attentes définies lors du processus d’entretien.

Vous devez ainsi mener un entretien d’embauche de façon à pouvoir répondre à vos candidats en ce qui concerne :

  • L’expérience quotidienne au travail
  • Les horaires de travail
  • La culture d’entreprise
  • Les possibilités d’évolution professionnelle
  • Les avantages et bonus
  • Les compétences en leadership
  • Le salaire

Dans le cadre de votre routine d’entretien, assurez-vous d’aider les candidats à définir leurs attentes par rapport au poste à pourvoir pour optimiser votre processus.

Choisissez le bon processus d’entretien

L’absence d’un processus d’entretien normalisé vous rend cinq fois plus susceptible de procéder à un mauvais recrutement. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de mener des entretiens structurés.

Pour ce faire, vous devez analyser de façon approfondie les responsabilités clés du poste et préparer un flux de questions qui vous serviront à évaluer les compétences requises pour le rôle. Cela signifie que vous devez dans un premier temps déterminer :

  • Les compétences ou aptitudes clés à rechercher chez les candidats.
  • Les questions d’entretien à poser pour évaluer les candidats par rapport aux compétences clés dont ils ont besoin pour réussir dans le poste.
  • Un système de notation qui documente les réponses acceptables ainsi que les points attribués à chaque réponse. (Vous pouvez adapter ce système en fonction de vos besoins au moment d’interpréter ou de noter les réponses.)

Si vous décidez de mener un entretien d’embauche structuré, vous n’adaptez pas le processus en fonction du déroulement de l’interaction. À la place, vous définissez les étapes à l’avance, et vous suivez le processus à la lettre.

Bien que certains gestionnaires du recrutement critiquent le manque de spontanéité et les questions génériques qui caractérisent les entretiens structurés, ces derniers enregistrent un taux de réussite plus élevé que les entretiens non structurés. Même les entretiens inhabituels sont structurés dans une certaine mesure, dans le sens où ils sont axés sur les aptitudes et les compétences clés recherchées chez le candidat idéal. Dans cette optique, un système ATS vous aidera à mener des entretiens structurés plus facilement, en vous permettant de suivre le processus d’entretien en fonction du rôle et de sauvegarder des questions en fonction du département dans votre entreprise.

Préparez vos questions

Ce conseil peut sembler des plus élémentaires lorsqu’il s’agit de mener des entretiens d’embauche. Beaucoup de recruteurs ne préparent pourtant pas les bonnes questions à poser aux candidats.

Idéalement, vous devriez toujours avoir une liste de questions pour ces derniers, même en l’absence de structure. Les questions que vous choisissez doivent également être directement liées aux compétences ou qualités que vous souhaitez évaluer chez les candidats.

Pour poursuivre avec l’exemple précédent de recrutement pour un poste de support client, le fait de poser certaines questions comportementales ou de mise en situation peut vous indiquer si le candidat est qualifié pour réussir dans le poste.

De même, en fonction du poste à pourvoir, vous devez trouver les questions qui vous aideront à évaluer les candidats sur la base des compétences essentielles et des compétences souhaitées. En outre, examinez bien le CV de chaque candidat et notez toutes les questions qui vous viennent à l’esprit pour les aborder en entretien. 

Soyez conscient de votre langage corporel

En tant que responsable des entretiens, on vous demandera généralement d’évaluer le langage corporel des candidats. La raison étant que le langage corporel du candidat en dit long sur la qualité de la discussion.

Par exemple, si vous parlez à un candidat, et que ce dernier jette un coup d’œil sur son téléphone, vous saurez que ce que vous dites ne l’intéresse pas. De même, les candidats, qui sont généralement déjà nerveux pendant l’entretien, vont inconsciemment lire votre langage corporel pour s’assurer qu’ils ont toujours votre attention. Voici quelques conseils de langage corporel à utiliser lors d’un entretien :

  • Démarrez l’entretien avec une poignée de main amicale, un contact visuel, et un sourire. Bien que cela puisse sembler évident, il est parfois difficile d’offrir un bon accueil si vous êtes pressé !
  • Assurez-vous d’avoir suffisamment de contact visuel avec le candidat. Cela lui confirmera qu’il a toute votre attention.
  • Évitez de regarder vers le sol ou vers votre téléphone, puisque cela risque généralement d’être interprété comme un signe de désintérêt.
  • Souriez de temps en temps pour mettre les candidats à l’aise et les rassurer.
  • Évitez de vous pencher en arrière, puisque cela risquerait d’être interprété comme un signe de retrait de la conversation. Penchez-vous légèrement en avant si vous le pouvez, pour montrer que vous écoutez bien le candidat et que vous participez activement à la conversation.

Pour vous assurer d’avoir un bon langage corporel, vous pouvez demander à vos amis et à vos collègues de vous observer en train de mener un entretien d’embauche, et de partager leurs retours. L’objectif étant de toujours sembler intéressé, chaleureux et amical lors des conversations.

Vendez votre poste à pourvoir au candidat idéal

Retenez bien ce conseil que, si vous êtes un recruteur expérimenté, vous trouverez probablement utile. L’expérience fait que vous pouvez souvent sentir dès la seconde moitié de l’entretien si vous parlez au « bon » candidat.

Si vous pensez avoir trouvé le candidat idéal, passez une partie de l’entretien à lui expliquer les raisons pour lesquelles le poste dans votre entreprise lui conviendrait. L’expert RH, John Sullivan, recommande dans ce cas d’utiliser une partie du temps de l’entretien pour présenter le candidat à un employé actuel, car il pourrait le convaincre de rejoindre votre entreprise.

Optimisez votre processus en demandant des retours

Pour mener des entretiens d’embauche aboutissant à un recrutement réussi, optimisez constamment vos aptitudes en sollicitant les retours des candidats. Demandez par exemple par e-mail aux candidats leur avis sur leur expérience et ce qui pourrait être amélioré. Pour demander des retours plus précis, vous pouvez créer des questionnaires. Si vous êtes un utilisateur Recruitee, vous pouvez créer des questionnaires/sondages personnalisés pour évaluer l’expérience d’entretien d’un candidat.

En outre, assurez-vous de créer un profil public sur des sites de carrière comme Glassdoor. Les candidats peuvent y partager leur expérience d’entretien dans votre entreprise, et suivre ces publications concernant votre entreprise est bénéfique.

Vous pouvez également demander des retours à vos employés actuels en leur envoyant un message de ce type :

 

Bonjour,

Nous vous remercions de faire partie de la famille [entreprise].

Pour trouver davantage de gens extraordinaires comme vous qui souhaiteraient nous rejoindre, nous cherchons à améliorer notre processus d’entretien.

Vous nous aideriez beaucoup en nous faisant part de vos commentaires sur votre expérience d’entretien dans notre entreprise.

Merci beaucoup,

X

 

Les bases pour mener un entretien d’embauche

En plus des conseils ci-dessus, assurez-vous d’éviter les biais et les préjugés en évaluant les candidats. Ne faites pas non plus l’erreur de supposer que vous êtes complètement impartial. Les préjugés personnels font souvent surface dans l’évaluation de la performance d’un candidat en entretien. En être conscient est déjà un pas vers la réussite.

Aussi, en tant que personne responsable de mener un entretien d’embauche, votre tâche principale sera « d’écouter ». Les recruteurs respectent souvent le ratio suivant : écouter le candidat durant 80 % du temps, et parler pendant les 20 % restants. Assurez-vous de ne poser aucune question personnelle qui pourrait être perçue comme inappropriée ou intrusive dans ce laps de temps.

Par-dessus tout, soyez respectueux envers les candidats auxquels vous faites passer l’entretien, qu’ils soient qualifiés pour le poste, ou non. Et si possible, partagez avec eux vos commentaires sur leur entretien pour qu’ils puissent s’améliorer.

Évitez les erreurs de recrutement en suivant les bonnes pratiques que nous avons listées, tout en gardant votre subjectivité !

Et vous, quelles sont vos meilleures astuces pour mener des entretiens réussis ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

Peut-être les aimerez vous aussi

Acquisition de talent

Sourcing de candidats : la compétence montante du recrutement

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Recherche booléenne : le guide ultime pour le recrutement en 2021

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Chasseur de tête : le guide métier

Écrit par Justine Uribe

Plus de contenu similaire, envoyé directement dans votre boîte e-mail

Conseils exclusifs, ressources et nouveautés pour vous aider à mieux recruter !

Contenu de qualité uniquement. Désinscrivez-vous à tout moment.