Articles

Comment améliorer la qualité de vie au travail (QVT) ?

La transformation du monde du travail a modifié les attentes des salariés envers l’entreprise. Si le salaire était autrefois un critère d’attractivité et de rétention des collaborateurs, la qualité de vie au travail (QVT) est aujourd’hui privilégiée.

Selon une enquête menée par Jobijoba, 8 candidats sur 10 affirment que l’ambiance au travail est leur premier critère de choix d’une entreprise.

Pourtant, du côté des entreprises, améliorer la qualité de vie au travail n’est pas encore une priorité.

D’après les chiffres révélés par le Baromètre des salariés BVA-BPI group, seulement 15 % des salariés constatent une implication de leur entreprise pour améliorer la qualité de vie au travail.

Pour vous aider à mettre en place une stratégie d’amélioration de la qualité au travail attrayante et impactante, continuez la lecture !

Un rappel du concept de la qualité de vie au travail

Avant de parler de stratégie, voici un bref rappel de ce que désigne la qualité de vie au travail, ou QVT.

Selon l’ANACT (Association Nationale des Conditions de Travail), « la Qualité de Vie au Travail désigne et regroupe sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises, d’autant plus quand leurs organisations se transforment. »

Le sujet de la qualité de vie au travail est l’objet d’une semaine entière chaque année.

L’objectif est de sensibiliser les entreprises à cette thématique, mais aussi de valoriser celles qui ont mis en place des actions QVT impactantes.

La semaine de la qualité de vie au travail a lieu durant le mois de juin. Les dates varient d’une année à l’autre.

La qualité de vie au travail est souvent associée au bien-être en entreprise. Visitez aussi notre article sur le sujet du bien-être en entreprise.

Mettre en œuvre une stratégie QVT dans votre entreprise

1. Solliciter l’avis de vos salariés sur la qualité de vie au travail

Pour mettre en place des actions QVT efficaces, quoi de mieux que de demander l’avis des premiers concernés ?

Ainsi, il peut être intéressant de recueillir l’opinion de vos collaborateurs sur plusieurs sujets.

D’abord, vous pouvez faire un état des lieux sur la qualité de travail à l’instant T. Qu’en pensent-ils ? Sur une échelle de 1 à 10, comment l’évaluent-ils ? Laissez-leur également la possibilité de pouvoir expliquer leur notation.

Ensuite, demandez-leur de quelle manière la qualité de vie au travail pourrait être améliorée.

Pour favoriser des réponses franches, proposez un sondage anonyme.

Leurs réponses apportent une aide précieuse dans le choix des actions de qualité de vie au travail, mais aussi pour comprendre les problématiques qu’ils rencontrent.

Ils seront alors plus susceptibles d’adhérer aux actions QVT que vous allez mettre en place !

2. Prendre en considération le contexte de votre entreprise

S’il est intéressant (et inspirant) de connaître les actions d’autres entreprises en matière de QVT, il est important de se rappeler que votre entreprise est unique !

Ainsi, des démarches parfaitement adaptées à d’autres entreprises ne le seront pas forcément pour la vôtre !

Il faut ainsi prendre en compte les éventuelles contraintes de l’organisation et les attentes de vos salariés.

3. Choisir des actions de qualité de vie au travail cohérentes

C’est maintenant le moment de choisir les actions QVT à mettre en place.

Il faut considérer les avis de vos collaborateurs bien que vous ne pourrez sûrement pas concrétiser toutes leurs idées.

Optez pour des actions pertinentes pour votre entreprise. Si vous pouvez être tenté de mettre en place de multiples actions, il est préférable de vous concentrer sur quelques actions que vous pourrez maintenir une longue période, quitte à en rajouter d’autres progressivement.

4. Mesurer les résultats des actions QVT

Comme toute stratégie, il faut en mesurer la performance !

Pour cela, vous pouvez répliquer le sondage salarié de l’étape 1 et demander à vos collaborateurs d’évaluer la qualité de vie au travail globale, mais également chacune des actions mises en place.

Bien plus qu’une notation, proposez un texte libre pour laisser aux salariés l’opportunité de s’exprimer correctement.

En analysant les retours des salariés, vous pourrez soit continuer ainsi, en rajoutant peut-être des actions supplémentaires, soit changer totalement de direction.

Une stratégie QVT à long terme pour des effets rapidement remarquables

Si les actions mises en place sont pertinentes et s’accompagnent d’une communication adaptée, vous constaterez rapidement des effets positifs.

Les actions de qualité de vie au travail visent à considérer chaque collaborateur comme un individu à part entière et non pas comme une simple ressource de l’entreprise.

A court terme, vous pourrez observer une augmentation de la motivation et une meilleure ambiance de travail. À long terme, la performance s’améliore et le sentiment d’appartenance à l’entreprise se renforce.

Si la démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail est une aide précieuse dans l’acquisition de talents et la rétention et la fidélisation des employés, c’est parce qu’il s’agit d’une stratégie à long terme.

Loin d’être un effet de mode, la mise en place d’actions QVT doit s’inscrire dans la culture de l’entreprise et le système managérial de l’organisation sous peine de retomber comme un soufflé.

Outre la perte de temps, vous risquez aussi de perdre votre crédibilité et votre confiance auprès de vos salariés.

Nos 14 idées pour améliorer la qualité de vie au travail

1. Permettre à vos salariés de faire la sieste !

Repos et travail, ces deux mots vous semblent être une combinaison improbable ?

Détrompez-vous !

La sieste est bénéfique aussi bien pour les salariés que pour l’entreprise ! Selon plusieurs études, la sieste améliore la performance et la mémorisation ! Même la NASA a réalisé des recherches sur cette pratique, c’est pour dire !

Avoir la possibilité de faire la sieste au travail est une aubaine pour les 80 % d’actifs qui ressentent de la fatigue au cours de la journée !

Ainsi, il peut être intéressant de prévoir un espace dédié à cette activité. À condition bien sûr de mettre le réveil !

2. Promouvoir la pratique du télétravail

Si le télétravail s’est démocratisé avec la récente crise sanitaire, c’est également une opportunité pour améliorer le bien-être et la motivation des salariés.

Il permet de réduire le temps de transport et de mieux concilier la vie privée et la vie professionnelle.

Toutefois, pour que le travail à distance se passe le mieux possible, il est essentiel d’accompagner les salariés et leurs managers dans la mise en place de cette modalité de travail.

3. Encourager la déconnexion complète en dehors des heures de travail

La technologie et le travail à distance possèdent de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients ! Parmi ces derniers, on retrouve le manque de limites dans sa période de travail. Certains sont ainsi tentés de regarder leurs e-mails le soir et le week-end !

Il est important que le service RH et les managers de service rappellent régulièrement la loi sur le droit à la déconnexion. Mais ils doivent également décourager proactivement la consultation et l’envoi d’emails en dehors du temps de travail.

Vos salariés vous en seront reconnaissants !

4. Proposer des activités d’équipe

Moments amusants et conviviaux, les activités de team building favorisent la cohésion entre les membres des équipes !

Ils permettent de se découvrir en dehors du cadre habituel de travail. Une bonne opportunité pour créer des affinités et se découvrir des points communs !

Parmi les activités de team building les plus appréciées on retrouve : des challenges en tout genre, des escape games, des cours de cuisine, des ateliers créatifs, etc. Il y a en a pour tous les goûts !

Vos salariés travaillent à distance ? Ce n’est pas un problème !

De nombreux prestataires proposent maintenant des activités de team building digitalisées !

Et si votre budget est limité, il vous reste des options ! Vous pouvez par exemple, créer une salle de pause virtuelle, organiser un quiz, un concours, un cours de fitness en ligne, un happy hour virtuel ou encore, proposer à vos collaborateurs un partage de « bonnes nouvelles » !

Voilà une bonne manière de booster le moral et mettre de la bonne humeur !

Jeu à distance Kahoot

Le jeu Kahoot est très apprécié à distance

5. Inviter la nature dans vos locaux

Que vous soyez urbain ou citadin, vous êtes certainement d’accord avec le fait que la nature contribue à notre bien-être !

En plus d’être décoratif, garnir vos bureaux de plantes est bénéfique pour l’humeur de vos collaborateurs !

Et pour aller plus loin, pourquoi ne pas créer un potager d’entreprise ? Cette idée, venue des Etats-Unis, est particulièrement appréciée des salariés en recherche de verdure.

Même dans un espace réduit, il est possible de faire pousser des tomates cerise ou encore des herbes aromatiques. Nous sommes sûrs que vos équipes apprécieront de mettre la main à la pâte !

Le potager d’entreprise est une bonne manière de renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise tout en contribuant au bien-être des salariés !

potager d'entreprise

6. Encourager les petites attentions

Si les événements d’entreprise ont fait leurs preuves pour favoriser une bonne ambiance dans l’entreprise, les petits gestes comptent !

Ainsi, proposer un petit-déjeuner ou un déjeuner d’équipe de manière spontanée, fera plaisir à vos collaborateurs.

L’effet de surprise renforcera l’impact de vos actions !

7. Soutenir une association caritative

Les initiatives caritatives sont souvent très appréciées des salariés. Elles permettent non seulement de réaliser une bonne action, mais également de renforcer la motivation des collaborateurs.

En bonus, les interventions associatives sont bénéfiques pour votre marque employeur !

Ainsi, vous pouvez organiser une collecte de biens alimentaires, une vente de pâtisseries faites maison, ou encore, participer à un challenge sportif pour collecter des dons.

Vous pouvez opter pour une association proche de votre activité ou non, ou même demander à vos salariés laquelle ils souhaiteraient soutenir !

Soyez créatif pour motiver vos collaborateurs et faire en sorte que l’action soit la plus fructueuse possible !

Vous pouvez être sûr que votre action sera appréciée par l’association choisie, mais aussi vos collaborateurs !

8. Favoriser les discussions entre collaborateurs

Cela semble dérisoire, pourtant les discussions entre collègues sont essentielles au bien-être en entreprise !

Que vos collaborateurs travaillent dans vos locaux ou bien à distance, les discussions informelles renforcent les liens et la cohésion d’équipe.

Il est alors très bénéfique de prévoir une salle dédiée, où vos salariés peuvent s’installer sur un fauteuil pour se raconter leurs dernières vacances !

Même en télétravail, il ne faut pas négliger cette activité ! Il est tout à fait envisageable de créer des pauses-café virtuelles pour que vos salariés discutent de la même manière qu’ils le feraient autour d’une machine à café ! C’est le pouvoir de la vidéoconférence !

9. Proposer des actions de développement des compétences sur les soft skills

Le développement des compétences de vos collaborateurs est une composante essentielle de l’amélioration de la qualité au travail. Les actions de formation, de coaching et la mise à disposition de ressources informatives favorisent le développement des capacités professionnelles.  

De cette manière, vous donnez à vos collaborateurs toutes les ressources pour qu’ils s’accomplissent, jour après jour.

Si les formations en lien direct avec le poste du salarié sont évidentes, pensez également aux soft skills. Parmi eux, on retrouve : la communication interpersonnelle, la résolution de problèmes, la confiance en soi, la gestion du stress, la créativité, etc.

Ces compétences transversales sont utiles à tous et font partie de notre quotidien, mais elles sont malheureusement souvent négligées par les plans de développement des compétences !

10. Faire appel à des intervenants extérieurs spécialisés en QVT

Si mettre en place des activités en interne est bénéfique, faire appel à un prestataire extérieur spécialisé est une bonne idée.

Il permet d’apporter un point de vue externe et objectif sur les actions d’amélioration de la qualité de vie au travail les plus bénéfiques pour votre entreprise.

Conférences QVT, ateliers de discussion, coaching sur l’équilibre vie professionnelle et vie privée, les offres se sont fortement multipliées ces dernières années en raison de la forte demande des entreprises… et de leurs collaborateurs !

11. Maintenir une bonne communication avec vos employés

Vous le savez sûrement, une communication saine et régulière est la clé d’une bonne collaboration avec ses salariés.

Les conflits et les non-dits peuvent rapidement envenimer une ambiance de travail et impacter négativement l’ensemble de l’équipe !

Ainsi, il faut encourager une communication régulière entre pairs, mais aussi avec le supérieur hiérarchique.

Le service RH doit ainsi encourager les managers à laisser leur porte ouverte pour des discussions. Mais une communication proactive envers les membres de leurs équipes est également essentielle.

Bien entendu, la communication ne doit pas seulement servir à gérer les conflits ! Les dialogues entre managers et salariés servent également à remercier et féliciter !

12. Solliciter régulièrement l’avis de vos salariés

Pour améliorer la qualité de vie au travail de vos salariés, il n’y a rien de mieux que leur demander leur avis ! Pour cela, il existe de nombreux outils de sondages en ligne.

Lieu du prochain événement d’entreprise ou choix de la photo pour la carte de Noël, toutes les occasions sont bonnes pour demander leur opinion !

Une autre idée intéressante est de mettre à disposition une boîte à idées. Cela permettra à tous de faire des suggestions pour améliorer leur bien-être.

13. Faire appel à un ergonome du travail

Dans un bureau, les troubles musculo–squelettiques (TMS) ne sont pas rares. L’utilisation prolongée d’un ordinateur et la sédentarité qui va avec, impactent durement notre posture !

L’ergonome du travail réalise une évaluation des postes de travail et rappelle les bonnes pratiques. C’est également un bon moyen pour prévenir bon nombre de problèmes de dos et de cervicales !

Et pour limiter la position assise, pourquoi ne pas proposer une station de travail assis/debout ? Le changement fréquent de posture est efficace pour prévenir la fatigue selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail.

14. Célébrer les petites victoires

La vie en entreprise n’est pas un long fleuve tranquille. Des facteurs internes ou externes à l’entreprise influencent parfois négativement la motivation et le moral des salariés.

Ainsi, il n’est pas nécessaire d’attendre les grands accomplissements pour les célébrer !

Qu’il s’agisse d’un litige géré avec brio ou d’un investissement important sur un projet, il est important de reconnaître régulièrement le travail de vos salariés !

Il existe de multiples façons de faire plaisir : carte signée par votre équipe, boîte de chocolats, bon d’achat, bouquet de fleurs, etc.

La reconnaissance des employés est un facteur important de l’amélioration de la qualité de vie au travail, pensez-y !


Loin d’être un phénomène temporaire, la qualité de vie au travail est amené à avoir une importance croissante dans les années à venir.

Si mettre en place une stratégie QVT est bénéfique, il faut s’assurer de sa cohérence avec le fonctionnement et l’intégration de l’entreprise. Elle doit être incluse dans la culture de l’entreprise pour optimiser son impact et favoriser l’adhésion des salariés.

Peut-être les aimerez vous aussi

Marque employeur

Comment mener une campagne de recrutement légendaire en plusieurs exemples

Écrit par Gwladys Galloy

Marque employeur

People review : définition, objectif et bonnes pratiques

Écrit par Marie Dubois

Marque employeur

Télétravail : avantages, inconvénients et bonnes pratiques

Écrit par Justine Uribe