Acquisition de Talent Plus d'articles

5 questions d’entretien pour trouver le bon candidat

mai 13, 2019

author:

5 questions d’entretien pour trouver le bon candidat

10 min read

Avec autant de facteurs à considérer avant de proposer une offre d’emploi à un candidat, il est essentiel pour les équipes de recrutement de connaître les questions d’entretien qui permettent d’évaluer l’adéquation du candidat au poste à pourvoir. Il faut poser les bonnes questions sur l’expérience et les qualifications du candidat. Et il faut également être en mesure de déterminer si le candidat sera satisfait de son poste dans votre entreprise.

En général, il est difficile pour les gens de maintenir une attitude positive au quotidien si l’environnement ne leur convient pas. À long terme, les gens tenteront d’échapper à la situation, ce qui se traduira par un manque d’assiduité dans leur travail. En tant que recruteur, vous devez non seulement garantir la satisfaction à long terme du candidat dans l’entreprise, mais également vous assurer que les employés actuels vont bien s’entendre avec la nouvelle recrue.

Définir les meilleures questions d’entretien pour évaluer l’adéquation au poste à pourvoir

Bien qu’il n’y ait pas de structure formelle à suivre pour formuler des questions censées évaluer l’adéquation au poste à pourvoir, il y a certains conseils qui peuvent s’appliquer :

  • Personnalisation en fonction du poste. Chaque fonction présentant ses propres caractéristiques, il serait judicieux que vous analysiez chaque poste pour déterminer ses exigences uniques.
  • Prenez en compte votre culture d’entreprise. Vous devez considérer votre culture d’entreprise, vos structures internes, l’environnement dans le département, ainsi que le style de gestion du rattachement hiérarchique.
  • Gardez en tête la motivation. Le niveau d’expérience requis pour le poste est lié au degré de motivation à posséder. Les candidats novices peuvent rapidement être formés, et ils peuvent également accepter de nouveaux points de vue plus facilement. Les candidats plus expérimentés quant à eux peuvent également être formés pour de nouvelles tâches tout comme les novices, mais ils accepteront plus difficilement de changer leur façon de travailler. Si vous avez donc un candidat au profil intermédiaire qui doit développer plus de compétences, mais qui est motivé, il pourra apprendre. En revanche, un candidat au profil sénior qui n’est pas très motivé ne sera probablement pas un bon choix puisqu’il lui sera plus difficile de s’adapter.

Vous devez donc personnaliser les questions d’entretien censées évaluer l’adéquation au poste pour identifier les bonnes recrues et ne pas commettre d’erreurs de recrutement. Votre objectif devrait être que les deux parties y trouvent leur compte — votre entreprise, et le candidat.

5 questions d’entretien censées évaluer l’adéquation au poste

Parce que l’expérience et les qualifications sont beaucoup plus faciles à évaluer que la motivation et l’adéquation culturelle, nous allons nous concentrer sur ces deux derniers éléments pour rendre votre processus d’entretien plus simple.

Avant que nous présentions des questions d’entretien pouvant vous servir de guide, assurez-vous de garder en tête qu’il faut toujours formuler des questions ouvertes lorsque vous cherchez à évaluer l’adéquation d’un candidat pour le poste. En posant des questions fermées auxquelles il est possible de répondre par oui/non, vous n’obtiendrez pas les informations nécessaires pour évaluer le candidat. Envisagez également d’utiliser la technique d’entretien STAR pour évaluer l’adéquation culturelle et le degré de motivation du candidat.

Les modèles de questions qui sont partagés à continuation peuvent vous servir de guide pour orienter votre réflexion dans la bonne direction. Comme le recrutement collaboratif est connu pour produire les meilleurs résultats, vous devriez formuler les questions en équipe avant l’entame du processus d’entretien. Après chaque entretien, demandez aux membres de votre équipe de vous donner leur interprétation des réponses du candidat, et comparez-les.

1. « Parlez-moi du meilleur emploi que vous avez eu jusqu’à présent. »

Cette question vous informera sur ce que le candidat aime faire. Elle vous permettra également de comparer les attributs que le candidat apprécie avec les spécificités de votre poste et le mode de gestion de votre entreprise.

Cherchez à creuser un peu plus en posant les questions suivantes : 

  • Quelles sont les responsabilités qui vous ont le plus plu ? Et celles qui vous ont le plus déplu ?
  • Pourriez-vous décrire l’environnement ou le service dans lequel vous travailliez ?
  • Comment décririez-vous le gestionnaire et les collègues idéaux avec qui vous aimeriez travailler ?

2. « Parlez-moi de l’environnement de travail que vous jugez idéal. »

Qu’il s’agisse d’un environnement hypothétique ou réel, vous en apprendrez davantage sur les préférences personnelles du candidat.

Identifiez les facteurs qui font de cet environnement un environnement de travail idéal, puis concentrez-vous dessus en posant des questions supplémentaires pour obtenir plus d’informations :

  • Comment vous sentiriez-vous si cet environnement venait à changer soudainement ?
  • Quelle image avez-vous de vos collègues ; en tant qu’individus et en tant que coéquipiers ?
  • Comment vous sentiriez-vous si un collègue ou un gestionnaire venait à quitter le département ?

3. « Parlez-moi d’une occasion où vous avez manqué une date butoir ou commis une erreur coûteuse. »

Cette question vous permettra d’apprendre deux informations clés : le candidat est-il prêt à être transparent et vulnérable ? Tire-t-il des leçons de ses échecs ou rejette-t-il la responsabilité ?

Posez des questions de suivi pour approfondir :

  • Étiez-vous le seul à travailler sur la tâche, ou s’agissait-il d’un effort d’équipe ?
  • S’il s’agissait d’un effort d’équipe, étiez-vous le maillon faible dans ce cas ?
  • Comment le problème a-t-il été résolu ?
  • Qu’avez-vous ressenti après ?

4. « Dites-moi ce que vous pensez des entreprises pour lesquelles vous avez travaillé auparavant. »

Grâce à cette question, vous pouvez en apprendre beaucoup sur l’attitude du candidat. Les employés qui parlent en bien de leurs anciens employeurs maintiennent toujours de bonnes relations avec ces derniers, ce qui signifie qu’ils étaient fidèles et productifs. Les personnes qui manifestent de l’indifférence ou du mécontentement à l’égard de leurs anciens employeurs avaient probablement la même attitude lorsqu’ils travaillaient chez eux.

Posez des questions de suivi pour approfondir :

  • Travailleriez-vous pour l’une de ces entreprises si elles venaient à avoir un poste vacant ?
  • Refuseriez-vous une offre intéressante si l’une de ces entreprises décidait de vous contacter ?
  • Qu’est-ce qui vous a plu/déplu dans ces entreprises ?
  • Recommanderiez-vous quelqu’un à l’une de ces entreprises ?

5. « Dites-moi ce qui est plus important pour vous : assumer vos responsabilités, ou bien vous entendre avec vos collègues ? »

Selon le type de poste à pourvoir, cette question vous permet d’identifier si le candidat a l’esprit d’équipe, l’esprit d’un leader, ou s’il cherche surtout à faire plaisir aux gens. Adaptez cette question en fonction de l’importance et des exigences du poste.

Les personnes qui souhaitent plaire peuvent avoir leur place dans votre entreprise en fonction de l’environnement et de l’offre d’emploi. Si le rôle ne présente aucune exigence en matière de leadership, ces personnes pourraient être d’excellents membres d’équipe ou de très bons agents de support à la clientèle. S’il s’agit d’un rôle de leadership, ils risquent de laisser leurs relations personnelles au sein de l’équipe compromettre certaines de leurs responsabilités. Cela pourrait se produire par exemple s’ils devaient rappeler à l’ordre des fainéants et des membres d’équipe improductifs.

Pire encore, leur désir de faire plaisir aux autres pourrait encourager certains à profiter de leur gentillesse. Souvent, ces personnes trop gentilles finissent par souffrir d’épuisement professionnel puisqu’elles gèrent des responsabilités qui ne sont pas les leurs.

S’il s’agit d’un rôle de leadership, posez des questions de suivi telles que celles-ci pour approfondir :

  • Comment vous y prendriez-vous pour que votre équipe respecte les délais impartis ?
  • Comment géreriez-vous un subordonné qui contesterait vos décisions ?
  • Comment vous sentiriez-vous si vous deviez licencier quelqu’un pour une raison valable ?

S’il ne s’agit pas d’un rôle de leadership :

  • Que répondriez-vous à un collègue qui souhaiterait vous confier une partie de son travail ?
  • Que feriez-vous si un collègue vous demandait secrètement de le couvrir ?
  • Que feriez-vous si vous saviez qu’un collègue a fait quelque chose qui va à l’encontre des politiques/processus de l’entreprise ?
  • Que feriez-vous si un superviseur/responsable continue de vous demander de vous occuper de tâches qui ne relèvent pas de votre responsabilité ?

Les questions d’entretien censées évaluer l’adéquation au poste ne sont qu’une partie de l’entretien

Le processus d’entretien comprend différents aspects d’évaluation qui contribuent tous à identifier le candidat le plus approprié pour le poste. Il ne faut pas se baser sur un seul aspect pour prendre une décision. C’est pourquoi le recrutement collaboratif permet de prendre une décision finale juste et transparente.

En regroupant et en analysant les réponses du candidat à vos questions, vous pourrez vous faire une idée précise de sa personnalité. Chaque membre de votre équipe de recrutement aura une vision différente concernant les questions formulées, ce qui contribuera à élargir les paramètres décisionnels.

Les questions d’entretien censées évaluer l’adéquation au poste à pourvoir doivent en fin de compte être associées à une analyse et une prise en compte de tous les niveaux du processus d’entretien avant que la décision finale soit prise.

Ne négligez pas la diversité

Un mot de prudence : ne négligez jamais la valeur de la diversité sur le lieu de travail.

Ne définissez pas de paramètres rigides pour les réponses à vos questions d’entretien qui sont censées évaluer l’adéquation au poste à pourvoir ! Vous risquez sinon de réaliser à long terme que votre entreprise est composée d’individus qui pensent tous de la même façon et se comportent de la même manière.

Bien que cela puisse peut-être sembler une bonne chose, le manque de diversité risque en réalité de nuire au succès de votre entreprise. Il est rare de voir les gens qui pensent de la même façon se défier les uns les autres avec de nouvelles idées. Ils sont plus susceptibles de rester dans leur zone de confort tant que rien ne les pousse à en sortir.

Un groupe d’individus qui pensent différemment, mais qui sont focalisés sur le même objectif sera plus productif et plus innovant. Prenez en compte ce facteur au moment d’analyser les réponses à vos questions d’entretien. Lorsqu’un candidat propose une réponse originale, vous devriez réaliser que sa façon de penser pourrait être un atout pour votre entreprise.

Le monde qui nous entoure évolue continuellement et votre entreprise doit pouvoir suivre le rythme pour être en mesure de rivaliser efficacement.

Ces questions d’entretien pourraient bien vous permettre de découvrir une perle rare qui vous mènera à de nouveaux sommets.

Créatrice de contenu et spécialiste en marketing digital. Amoureuse des mots, je donne vie aux idées en ligne, et bien plus encore...
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *