Acquisition de Talent Plus d'articles

Passez du recrutement au talent acquisition en 5 points

janvier 3, 2019

author:

Passez du recrutement au talent acquisition en 5 points

5 min read

A ceux qui confondent recrutement et talent acquisition, on pourrait poser la question suivante : le rôle des RH se limite-t-il à remplacer les collaborateurs sur le départ ?

Le recrutement est une mission essentielle. Mais l’acquisition de talents porte une vision plus large, qui fait des équipes RH un business partner à part entière.

Préparer le futur de l’entreprise grâce au talent acquisition

Le recrutement répond rapidement à un besoin ponctuel exprimé par les équipes métier. L’acquisition de talents vise à repérer, intégrer, et développer les meilleurs talents du secteur de l’entreprise. Ceux-ci conjuguent compétences, compatibilité avec la culture d’entreprise, et potentiel de développement.

Tout comme le recrutement, le talent acquisition répond à une nécessité. Les meilleurs employés quittent plus facilement leurs postes, ce qui peut coûter jusqu’à 2 ans de leur salaire annuel à l’entreprise. Pour contrer ce risque, la vision portée par le talent acquisition se décline dans des domaines transverses ; parmi lesquels :

  • la marque employeur et l’expérience candidat,
  • le processus de recrutement et d’intégration des nouvelles recrues,
  • l’implication, le développement, et le management de la performance des collaborateurs.

S’il s’agit bien de deux démarches distinctes, le recrutement fait un excellent point de départ pour développer une politique de talent acquisition.

talent acquisition

Du recrutement à l’acquisition de talents : montez en puissance

Verrouillez votre pipeline de talent acquisition

L’acquisition de talents vise d’abord à optimiser les processus existants. En l’absence d’une politique de talent management, vos équipes perdent facilement leurs assets de vue.

L’un des exemples les plus douloureux touche les toutes nouvelles recrues. Le candidat parfait vient de signer votre offre. Vos recruteurs passent au prochain besoin métier, en attendant que l’équipe d’intégration prenne le relai… Mais votre candidat a également rencontré vos concurrents. Ne lui laissez pas le temps d’accepter une meilleure proposition ! Lancez l’intégration et la rencontre avec vos équipes pendant que vous finalisez l’embauche.

Embarquez vos équipes dans le recrutement collaboratif

Votre stratégie d’acquisition de talents dépasse le recrutement et touche l’ensemble des ressources humaines. Raison de plus pour les impliquer dans le recrutement !

Diversification du sourcing, point de vue métier sur les entretiens… Saviez-vous que jusqu’à 15% des recrutements réussis commencent par une cooptation ? Les nouvelles recrues se fondent d’autant plus facilement dans la culture d’entreprise qu’elles y sont introduites par leur propre réseau. Vous avez tout à gagner à impliquer vos collaborateurs.

Par ailleurs, le recrutement collaboratif est une excellente occasion de travailler la cohésion d’équipe. En organisant des débriefings collectifs, vous définissez dans l’action les valeurs de l’entreprise. Vous recadrez également les attentes du métier, qui exige parfois des profils idéaux mais peu réalistes. Quant à la coordination de ces nouvelles parties prenantes, vous pouvez la déléguer à un outil de talent pool management.

Repoussez les limites de votre réseau

Votre sourcing n’est pas la seule donnée à diversifier. Les talents de votre marché sont de plus en plus nombreux à offrir leurs services en tant que travailleurs indépendants. Selon le Credoc, 45% des jeunes diplômés plébiscitent le statut d’(auto-)entrepreneur.

Cela peut les rendre d’autant plus difficiles à repérer et à intégrer dans votre talent pool élargi. Il va falloir faire preuve de souplesse. Suivez les influenceurs de votre secteur, recrutez sur les réseaux sociaux, impliquez vos équipes… Vous pouvez aussi vous intéresser à des partenaires inattendus, tels que des ONG ou des universités.

Par ailleurs, ne laissez pas partir les candidats qualifiés qui ont été éliminés au cours d’un recrutement. Ils ont confirmé leur intérêt pour votre entreprise ! Cultivez cette connexion en leur proposant de les intégrer à votre talent pool, de les inscrire à votre newsletter, voire de les inviter à votre prochain événement public. Et bien sûr, recueillez leur feedback. Vous renforcerez du même coup leur expérience candidat, votre marque employeur, et votre politique de talent acquisition.

Ciblez vos sources

Agrandir votre écosystème de talents ne signifie pas adopter une politique de recrutement si ouverte qu’elle en devienne vague. Les recruteurs pensent parfois bien faire en diffusant leurs offres sur un maximum de plateformes – qu’elles soient sociales, premium, généralistes… Outre l’investissement financier, ils dépenseront un temps précieux à filtrer les candidatures non-qualifiées.

Le choix du canal de diffusion découle de l’expression du besoin. A l’aide d’un Applicant Tracking System ATS, vous automatisez la diffusion de vos offres en cours. Et vous capitalisez sur votre historique pour identifier, pour chaque besoin ciblé, les canaux qui délivrent les meilleurs profils.

Encadrez la fluidité

Le talent acquisition ressemble à une politique RH décontractée. L’acquisition de talents passe par l’implication de nouveaux partenaires, et s’attache à la culture d’entreprise. Après tout, s’en tenir à une procédure de recrutement rigide risque de vous faire passer à côté de belles rencontres, par manque de réactivité, ou parce qu’elles sortent du cadre salarié.

Mais malgré sa souplesse apparente, le talent acquisition exige beaucoup de maîtrise du métier RH. Par exemple, élargir votre écosystème de talents implique d’adapter le cadre légal de vos nouvelles collaborations.

Prenons un autre exemple concret : celui des entretiens. Il est indispensable d’évaluer la compatibilité culturelle de votre candidat avec l’entreprise. Mais un entretien libre de toute structure reposera surtout sur les biais personnels de la personne qui le mène. Il est donc indispensable de définir en amont des règles et questions incontournables avec les collaborateurs impliqués.

Spécialiste de la transformation digitale, Gwladys Galloy jongle avec les équipes et les techniques de recrutement. Qu'il s'agisse de repérer de jeunes talents, de négocier avec des candidats seniors, ou de motiver vos équipes, elle partage avec vous le meilleur du recrutement 2.0 .
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *