Articles

Comment impliquer davantage vos responsables du recrutement dans le processus

Trouver et embaucher le candidat idéal est un travail d’équipe. Il faut une étroite collaboration avec les différents membres de l’équipe de recrutement du début à la fin pour obtenir les meilleurs résultats possibles pour l’entreprise. En tant que chef de facto de ces équipes, le responsable du recrutement joue un rôle central dans ce processus.

Malheureusement, les recruteurs ont souvent du mal à faire participer pleinement les responsables du recrutement au processus. Cela peut se traduire par un mauvais alignement d’équipe et par des occasions manquées d’embaucher certains candidats. Dans cet article, nous allons approfondir les raisons pour lesquelles certaines équipes ont parfois du mal à faire participer les responsables du recrutement, et les mesures que vous pouvez prendre pour faciliter ce processus.

Mais tout d’abord, jetons un coup d’œil rapide à la composition typique d’une équipe de recrutement collaboratif.

Les 7 rôles habituels d’une équipe de recrutement 

Recruter en équipe, c’est savoir quelles sont les étapes à accomplir et qui sont les meilleurs pour s’en occuper. Le recrutement collaboratif est une technique qui consiste à diviser pour mieux régner et à tirer parti des compétences et des rôles uniques des membres de l’équipe pour obtenir les meilleurs résultats.

Bien que toutes les équipes soient différentes, voici un aperçu des sept rôles les plus courants des équipes de recrutement.

  • Le recruteur supervise le processus de bout en bout et travaille étroitement avec chacun des autres membres de l’équipe.
  • Le responsable du recrutement requiert le poste à pourvoir. Il est le catalyseur de l’ensemble du processus, et donc le chef d’équipe de facto qui est chargé de définir les exigences, de s’entretenir avec les candidats et de prendre la décision finale.
  • Le responsable des RH gère les tâches administratives importantes comme l’organisation des documents des candidats, la mise à jour de l’ATS et l’orchestration des salaires et des avantages.
  • Le sourceur fait une grande partie du travail de recherche de talents et est souvent chargé de trouver de nouveaux candidats ou des candidats existants pour le poste.
  • Les employés du département aideront à définir les exigences du poste et à sélectionner les candidats potentiels. Ce sont les membres de l’équipe avec lesquels le nouvel employé travaillera, c’est pourquoi ils sont généralement amenés à partager leurs opinions sur les attentes du poste.
  • Le superviseur direct doit être impliqué aux côtés du responsable du recrutement et du recruteur. Il sera chargé de veiller à ce que le bon candidat soit engagé et onboardé efficacement.
  • Le CEO/DG peut être amené à présenter la vision et les valeurs de l’entreprise pour aider à vendre la marque employeur.

Les équipes de recrutement peuvent prendre différentes formes et tailles, mais le responsable du recrutement est toujours un élément central de ces activités de recrutement. Voyons un peu plus en détail ce que fait le responsable du recrutement et pourquoi il est important.

Quel est le rôle du responsable du recrutement ?

Comme mentionné, le responsable du recrutement est la personne qui, au sein de votre organisation, demande qu’un nouveau poste soit pourvu. 

Il est le moteur de la création d’une nouvelle demande d’emploi et est la personne à contacter pour obtenir des informations sur les exigences et les attentes. 

Il a également le dernier mot sur le choix du candidat à embaucher à la fin du processus de recrutement. C’est pourquoi on attend des responsables du recrutement qu’ils participent activement à chaque étape du processus de recrutement.

Comme vous pouvez l’imaginer, le rôle du responsable du recrutement comprend une longue liste de responsabilités, telles que :

  • Demander un poste à pourvoir.
  • Préparer et conseiller sur la description de poste et les responsabilités.
  • Fixer des attentes réalistes quant au profil des candidats.
  • Coordonner avec les recruteurs pour faire avancer le processus de recrutement.
  • Auditer les offres d’emploi et les stratégies de sourcing.
  • Examiner les CV et les candidats présélectionnés.
  • Définir une stratégie d’entretien en collaboration avec les recruteurs.
  • S’entretenir avec les candidats.
  • Examiner les résultats avec l’équipe de recrutement.
  • Prendre une décision finale.
  • Travailler avec les RH pour déterminer la rémunération et les avantages appropriés.
  • Faire l’offre d’emploi et coordonner l’acceptation avec les RH.
  • Établir des délais pour l’onboarding.

Chacune de ces responsabilités est cruciale pour le succès du recrutement et peut souvent prendre beaucoup de temps pour un responsable du recrutement.

Bien entendu, ces derniers sont souvent très occupés, ce qui signifie que les recruteurs et les équipes de recrutement doivent travailler en collaboration pour faire avancer le processus. Il s’agit donc de s’assurer que votre responsable du recrutement est impliqué et qu’il est convaincu que le processus de recrutement va dans la bonne direction.

5 raisons pour lesquelles le responsable du recrutement pourrait ne pas être assez impliqué 

Le plus souvent, il y a une raison évidente pour laquelle un responsable du recrutement n’est pas pleinement engagé dans le processus de recrutement, et cela se résume souvent à la communication ou à des expériences antérieures.

Voici quelques raisons courantes. Nous verrons comment aborder ces questions dans la section suivante.

  • Il ne fait pas confiance aux RH ou a eu de mauvaises expériences dans le passé. Il est possible qu’un responsable du recrutement ait un mauvais souvenir de certains recruteurs ou RH. C’est à vous de veiller à ce que leur expérience avec votre équipe de recrutement soit différente.
  • Il ne sait pas comment fonctionne le processus de recrutement. Le fait de ne pas savoir comment quelque chose fonctionne peut souvent entraîner un manque de confiance, ce qui conduit à une faible implication. Veillez à toujours faire preuve de transparence dans le processus et à être prêt à l’aider à se mettre au courant.
  • Il est trop occupé. C’est probablement le plus courant, et c’est un obstacle difficile à franchir pour de nombreux recruteurs. En prenant des mesures pour simplifier au maximum le processus, vous soulagez le responsable.
  • Il ne sait pas trop quoi demander. Là encore, cela se résume à un manque de connaissance du processus. Il vous appartient de travailler avec les responsables du recrutement pour les aider à se faire une idée de ce dont ils ont besoin et de la manière de l’obtenir.
  • Il n’a pas confiance dans sa capacité à s’entretenir avec ou à sélectionner les candidats. N’oubliez pas que les responsables du recrutement ne sont pas des recruteurs. Ils n’auront donc probablement pas les mêmes compétences que vous. Identifiez rapidement ce déficit de compétences et prenez des mesures pour y remédier.

Maintenant que nous avons abordé certaines des raisons courantes pour lesquelles un responsable du recrutement pourrait ne pas être impliqué, voyons comment vous pouvez inverser cette tendance.

Comment impliquer vos responsables du recrutement 

Les techniques pour impliquer et engager votre responsable du recrutement varient évidemment au cas par cas. Chaque personne est unique, et votre approche pour chaque nouvelle demande d’emploi peut donc être légèrement différente. Dans l’ensemble, votre stratégie doit garantir une ligne de communication claire et cohérente, et l’assurance que votre équipe de recrutement est là pour aider et faire avancer le processus si nécessaire.

Dans cette optique, voici quelques techniques que vous pouvez utiliser pour interagir avec les responsables du recrutement.

  • Organisez une séance de découverte pour avoir une idée précise du type de candidat qu’ils recherchent. Vous devez également exposer clairement le déroulement du processus de recrutement afin que le responsable soit clairement informé dès le départ.
  • Définissez clairement votre candidat idéal. Établissez des critères clairs en ce qui concerne les exigences du poste, la formation, l’expérience et les responsabilités, et avancez avec une vision commune.
  • Définissez vos objectifs. Déterminez les « must-have » et les « nice-to-have ». Fixez des délais et des coûts cibles afin d’établir des attentes claires quant à ce qu’implique un recrutement réussi.
  • Soyez toujours transparent. Partagez les données sur les techniques d’embauche qui ont fonctionné, celles qui n’ont pas fonctionné et celles qui pourraient être efficaces pour cette demande. Continuez à partager des informations et à mesure du processus.
  • Exploitez les points faibles du responsable pour maintenir sa motivation. Les responsables du recrutement ont probablement un grand besoin d’aide au sein de leur service, ce qui peut être un facteur de motivation important pour maintenir le processus de recrutement. Restez en contact avec les responsables du recrutement et montrez que vous travaillez avec eux pour atténuer les points de pression.
  • Fournissez un feedback continu. Le processus de recrutement est un échange entre le responsable du recrutement et le recruteur, qui vise à trouver des stratégies qui fonctionnent et à éliminer celles qui ne fonctionnent pas. Cela ne peut se faire que si vous donnez aux responsables du recrutement un feedback honnête sur ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et si les attentes doivent être modifiées.
  • Formez les responsables du recrutement aux techniques d’entretien. Tout le monde n’a pas l’expérience des entretiens avec les candidats, il est donc important de donner à votre responsable du recrutement un aperçu du fonctionnement du processus, si nécessaire.
  • Gardez les lignes de communication ouvertes et collaborez régulièrement pour déterminer la meilleure façon de faire avancer le processus.

Comme vous pouvez le constater, l’implication des responsables du recrutement est une question de collaboration et de communication. Ceux-ci sont des éléments essentiels de votre équipe, et toutes les personnes impliquées dans le processus doivent s’approprier le résultat. Gérer les attentes et les processus dès le début est le meilleur moyen de s’assurer que votre équipe de recrutement est à la hauteur pour chaque nouvelle embauche.


Pour plus d’inspiration, découvrez aussi 5 équipes de recrutement qui réussissent parfaitement leur communication.

Peut-être les aimerez vous aussi

Expérience candidat

Tests de recrutement : cerner un candidat en 21 exemples

Écrit par Gwladys Galloy

Acquisition de talent

12 façons d’améliorer la diversité dans votre recrutement

Écrit par Pierre Vandenberghe

Acquisition de talent

Les 7 compétences RH qui font (vraiment) la différence sur une fiche métier

Écrit par Gwladys Galloy