Articles

Sites de recrutement gratuits : pour ou contre ?

La concurrence fait rage sur le marché du travail, et la visibilité des offres d’emploi coûte de plus en plus cher. Les recruteurs consacrent des ressources considérables à la recherche de nouvelles façons d’attirer les meilleurs candidats.

De tels efforts sont-ils bien nécessaires ? 43% des candidats utilisent un site de recrutement gratuit comme première source dans leur recherche d’emploi. D’après Jobvite, Indeed et Glassdooor arrivent en tête des sites d’emploi les plus visités.

Les recruteurs ne partagent pas nécessairement cet enthousiasme. Ils suivent le mouvement à contre-coeur, et reçoivent des cascades de CV à chaque offre postée. Mais les sites de recrutement gratuits ne tiennent pas leurs promesses en termes de qualité. Seule une fraction des candidatures reçues sont qualifiées pour le poste.

Ils ont beau être gratuits, les sites de recrutement tels que l’APEC ou Pôle Emploi restent donc très concurrentiels. Les 14% de recruteurs qui les utilisent ont-ils raison d’investir leurs ressources sur les sites d’emploi gratuits ?

Combien votre stratégie de recrutement vous coûte-t’elle vraiment ?

Le recrutement fournit l’un des principaux assets d’une entreprise : ses ressources humaines. Pourtant, la plupart des Directions RH le considèrent comme un pur centre de coût, au point de ne pas suivre la rentabilité de leur recrutement.

Il ne s’agit pas seulement d’investissement financiers, mais aussi du temps qu’y consacrent les recruteurs, par rapport aux résultats. Savez-vous seulement via quels canaux de recrutement vos meilleurs collaborateurs ont rejoint votre entreprise ?

Pour calculer la rentabilité de vos canaux de sourcing, il vous suffit de comparer, sur une période donnée :

  • Le nombre de recrutements réussis – c’est à dire le nombre de nouvelles recrues dont l’embauche a été confirmée après la période d’essai et d’intégration.
  • L’investissement total, qui englobe les coûts, tels qu’un abonnement premium sur LinkedIn, mais aussi le nombre d’heures qu’y ont consacré vos équipes RH.

Par exemple, votre site carrières génère des frais de développement et de maintien. Mais s’il est correctement optimisé et intégré à votre SIRH, il alimente votre pipeline sans coût supplémentaire.

Les sites de recrutement gratuits n’exigent qu’un faible investissement financier. Par contre, ils accablent vos recruteurs de tâches manuelles chronophages : diffusion et mise à jour des offres, collecte puis tri fastidieux des candidatures… Ce n’est que grâce à la gestion automatisée de votre présence sur les sites de recrutement gratuits que ceux-ci deviennent rentables.

Automatiser votre recrutement sur les sites d’emploi gratuits

La HR Tech propose de nombreuses solutions pour soulager vos équipes RH de l’essentiel du travail manuel lié à l’utilisation de sites de recrutement gratuits. Elles se chargent de :

  • La multidiffusion des offres, sur les plateformes d’emploi gratuites comme sur les réseaux sociaux. Recruitee fait même baisser les coûts de diffusion sur plus de 400 sites d’emploi payants, pour lesquels elle propose jusqu’à 30% de réduction de tarif.
  • La collecte automatique des CV. Sans une fonctionnalité automatique, vos recruteurs se voient contraints de visiter des boîtes e-mails individuelles plusieurs fois par semaine, et de centraliser les candidatures à la main.
  • Le tri des candidatures sur des critères objectivés. Un recrutement efficace prend en compte des données rationnelles : grâce à des fiches candidats standardisées et sélectionnées, vous comparez d’un coup d’oeil les meilleurs profils de votre pipeline.
  • La prise de rendez-vous facilitée, et le suivi du processus de recrutement. Un bon ATS (Applicant Tracking System) prend en charge la rencontre avec votre candidat du premier message jusqu’à l’intégration dans l’équipe.

Un site de recrutement comme un site de rencontre : parlez à vos candidats

L’automatisation de présence sur les sites de recrutement gratuits vous ouvre de nouveaux champs d’action. Mais elle ne vous dispense pas de choisir votre cible.

Certes, d’après une enquête Glassdoor, un candidat utilise en moyenne 7,6 sites d’annonce d’emploi au cours de ses recherches. Il ne s’attend pas pour autant à vous retrouver sur chacun d’entre eux. De même que les recruteurs n’apprécient pas les candidatures “copiées-collées” d’une offre de poste à l’autre, les candidats aiment que leur profil soit compris et ciblé par leur future entreprise.

Cela commence par un travail en profondeur sur la marque employeur ; c’est à dire sur l’image de marque que vous renvoyez aux candidats. Celle-ci s’incarne normalement dans le site carrières. Mais dans le cas d’utilisateurs de sites de recrutement gratuits, c’est l’offre de poste elle-même qui devient votre interface de rencontre avec les candidats.

Ecrire la parfaite annonce de poste exige une maîtrise consommée du coeur de métier de l’entreprise comme de sa stratégie de marque employeur.

Quel site de recrutement gratuit pour quel profil ?

Une fois votre offre de poste parfaitement au point, reste à trouver la plateforme d’emploi la plus adaptée à sa diffusion. Recruitee peut diffuser vos offres sur plus de 20 sites de recrutement gratuits en quelques clics. Mais notre outil d’analyse commence par identifier les meilleures plateformes de diffusion en fonction du profil recherché.

  • L’APEC : avec plus d’un million de visiteurs uniques par mois et près de 256 000 profils, il s’est imposé comme le site de recrutement privilégié des cadres.
  • Indeed, une plateforme d’emploi généraliste mais incontournable, tant elle est plébiscitée par les candidats : elle reçoit jusqu’à 200 millions de visiteurs par mois, dont une grande partie sont mobiles à l’international.
  • Vivastreet arrive juste après Indeed sur les profils généralistes.
  • Les spécialistes de l’agriculture et de l’agroalimentaire se rencontrent sur Jobagri ; les professionnels de l’immobilier et de l’automobile sur Trovit.
  • GéoJobs.fr et ses annonces géolocalisées facilitent la mission des recruteurs de TPE et PME provinciales.
  • Pour les premiers postes, remontez à la source : les grandes écoles mettent à votre disposition leurs portails de recrutement gratuits. Donnez leur chance à de jeunes talents tout juste sortis d’HEC, l’ESCP, l’ESSECSciences PoCentraleSupelec, l’Ecole des Ponts, l’Ecole des Mines… Ou pour des profils plus généralistes, adressez-vous à l’Etudiant.

Enfin, les entreprises atypiques rencontreront des profils tout aussi originaux sur FuyonsLaDéfense.com, un site de recrutement gratuit pour les profils qualifiés à la recherche de nouvelles aventures.

Peut-être les aimerez vous aussi

Acquisition de talent

Les 7 compétences RH qui font (vraiment) la différence sur une fiche métier

Écrit par Gwladys Galloy

Acquisition de talent

La cooptation dans le recrutement

Écrit par Pierre Vandenberghe

Acquisition de talent

Comment impliquer davantage vos responsables du recrutement dans le processus

Écrit par Pierre Vandenberghe