Articles

Talent Acquisition Manager : le guide métier

Ces dernières années, les entreprises ont pris conscience de l’importance de s’adapter aux transformations technologiques, économiques et sociétales. Pour répondre aux enjeux du monde du travail, la fonction RH évolue elle aussi.

Moins d’administratif et plus de stratégie : c’est le nouveau positionnement des ressources humaines. Dans leur cheminement se dessinent des métiers plus adaptés pour relever les défis modernes. Le Talent Acquisition Manager, qui poursuit sa présence en France, en fait partie.

La rencontre du recrutement, du marketing et de la stratégie a donné naissance à ce rôle indispensable pour maintenir un avantage compétitif dans la guerre des talents.

Mais que fait vraiment le Talent Acquisition Manager ? Remplace-t-il le responsable recrutement ? Comment accède-t-on à ce rôle ?

Découvrez notre guide métier sur le Talent Aquisition Manager.

Qu’est-ce qu’un Talent Acquisition Manager ?

Le Talent Acquisition Manager est une fonction qui fait partie du service recrutement ou RH d’une entreprise. Son objectif est d’aborder le recrutement sous un angle stratégique.

Il planifie et supervise le processus de recrutement de A à Z.

Il anticipe les besoins d’embauche, analyse le positionnement de l’organisation par rapport à la concurrence et suit les tendances de l’emploi dans son secteur d’activité. Grâce à ses connaissances en communication et marketing, il décide des meilleures actions à mener pour positionner l’entreprise en tant qu’employeur de choix. 

Durant une campagne de recrutement, il s’assure que la sélection des candidats est fluide et cohérente. Et puisque le processus d’embauche ne s’arrête pas à l’acceptation de l’offre d’emploi, il veille à ce que la période d’onboarding se déroule le mieux possible.

Le Talent Acquisition Manager peut travailler seul ou en équipe. Dans tous les cas, ses missions sont en étroite collaboration avec les autres fonctions stratégiques de l’entreprise et les managers sur le terrain.

Véritable ambassadeur de l’entreprise, il assure la qualité, la quantité, les délais et les objectifs des processus de recrutement. 

Où travaille-t-il ?

Généralement, on retrouve le Talent Acquisition Manager dans les grandes entreprises. Il est rattaché au Directeur RH et encadre parfois une équipe de recrutement et/ou de marketing RH.

Parfois, le Talent Acquisition Manager exerce dans une start-up, un cabinet de recrutement ou une société de travail temporaire.

Quelle est la différence entre un Talent Acquisition Manager et un Responsable Recrutement ?

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, le Talent Acquisition Manager s’occupe des activités de recrutement avec une approche stratégique. C’est là toute la différence avec un Responsable Recrutement. Ce dernier se concentre sur l’aspect opérationnel du processus du recrutement comme la rédaction des annonces d’emploi, la réalisation des entretiens de recrutement et la préparation des propositions de poste.

Le Talent Acquisition Manager anticipe les besoins de l’entreprise, met en place la stratégie de recrutement et suit les résultats.

Selon l’étude The Future of Jobs Report 2020, les rôles centrés sur l’acquisition des talents font partie des métiers qui recruteront le plus à l’avenir.

Les 3 champs d’action du Talent Acquisition Manager

1. La marque employeur

Le Talent Acquisition Manager est le garant de l’image de marque employeur de l’entreprise. Il s’assure que la communication de recrutement est claire, cohérente et adaptée à la cible de candidats.

Il valorise l’entreprise pour donner envie à des professionnels talentueux et motivés de rejoindre les équipes.

Parfois, il représente l’entreprise dans les écoles ou les salons de l’emploi.

2. Le recrutement

Le professionnel de l’acquisition des talents construit une véritable stratégie de sourcing de candidats et de recrutement. Il analyse le marché pour déceler d’éventuels métiers en tension et anticipe les besoins de recrutement en fonction des objectifs et de la stratégie de l’entreprise.

Il s’assure que le processus de recrutement est bien ficelé et optimisé pour offrir une expérience de recrutement positive. Parfois, il est également en charge des projets de mobilité interne.

Véritable chef d’orchestre, il suit les performances de recrutement, sur la qualité et la quantité, et décide des mesures correctives si nécessaire.

3. Le conseil

Spécialiste des sujets de recrutement, mais aussi de l’entreprise pour laquelle il travaille, le Talent Acquisition Manager a également un rôle de consultant au sein du service RH.

Il collecte et analyse les données RH pour mettre en place des actions optimales pour l’organisation.

Du sourcing de candidats à la stratégie de marketing de recrutement, il adapte constamment les activités RH avec les projets de l’entreprise et son environnement.

Le rôle du talent acquisition manager

Mettre en place et développer l’image de marque employeur

Les activités liées à la marque employeur font partie du quotidien du Talent Acquisition Manager.

L’objectif est de donner envie aux professionnels compétents du secteur de choisir cette entreprise, et non pas une autre, comme employeur.

Le Talent Acquisition Manager réalise un audit de la marque employeur pour déterminer ce qui fonctionne, ce qui doit être amélioré, et ce qui doit être abandonné. Ensuite, il construit la stratégie de marque employeur. Il s’assure de bien comprendre les objectifs de l’entreprise sur le court, moyen et long terme. Il évalue les risques et les opportunités de l’emploi dans le secteur d’activité de l’entreprise. De plus, il détermine le portrait des candidats personas les meilleures actions à mettre en place pour attirer leur attention et les convaincre de rejoindre l’entreprise.

Le Talent Acquisition Manager surveille l’e-réputation de l’entreprise et planifie une communication ouverte et proactive sur les sujets RH et de recrutement.

En collaboration avec les autres parties prenantes de l’entreprise, il participe à la création du projet d’entreprise, mène une réflexion sur l’identité de marque employeur et le modèle managérial et développe et diffuse la culture d’entreprise.

La gestion de la marque employeur occupe une grande partie du temps du Talent Acquisition Manager. Il faut dire que les organisations ne peuvent plus s’en passer. Selon une infographie de la SuperAgence, 72 % des spécialistes du recrutement dans le monde admettent que la marque employeur a un impact significatif sur leur activité.

Marque employeur : la checklist

Recruter de nouveaux collaborateurs

Comme son nom l’indique, le Talent Acquisition Manager s’occupe de l’acquisition des talents, autrement dit, du recrutement de nouveaux collaborateurs. Il suit le processus de recrutement du sourcing jusqu’à l’intégration des collaborateurs.

S’il est seul à bord ou que son équipe est restreinte, il met parfois la main à la pâte pour qualifier et sélectionner les candidats.

De manière générale, il surveille les tendances de recrutement.

Analyser la performance des campagnes de recrutement

Le Talent Acquisition Manager s’occupe d’analyser les performances de la campagne de recrutement une fois que celle-ci est terminée. Il décortique le processus d’embauche pour identifier les points forts et les éléments à corriger pour la prochaine campagne.

Cette pratique d’amélioration continue vise à créer et maintenir le positionnement compétitif de l’entreprise.

Les rapports dans Recruitee

Les rapports dans Recruitee

Gérer l’externalisation du recrutement

Parfois, le Talent Acquisition Manager est amené à travailler avec des partenaires extérieurs, comme des cabinets de recrutement ou des chasseurs de tête. Cela permet de gagner du temps sur le sourcing et la sélection de candidats, notamment sur les postes difficiles à recruter.

Il construit et gère les relations avec les différents partenaires de recrutement.

Optimiser le processus de recrutement

Le professionnel de l’acquisition des talents possède une vue d’ensemble sur le processus de recrutement et le rôle de chacun des membres de son équipe.

Il s’assure que la qualité et la durée des différentes phases sont optimales. Parfois, il identifie des goulots d’étranglement qui entravent la bonne fluidité du processus. Il adapte alors les activités de son équipe et les outils utilisés pour assurer une expérience candidat positive.

Réaliser une veille sur les outils et technologies RH

Rôle créé dans un environnement où la technologie est présente au quotidien, le Talent Acquisition Manager utilise naturellement les outils digitaux pour accomplir ses différentes missions.

Il tire profit de l’intelligence artificielle et du big data pour faire du recrutement un enjeu stratégique de l’entreprise. Par exemple : les outils d’acquisition des talents comme les ATS (Applicant Tracking System) allègent la partie administrative du recrutement et favorisent un meilleur suivi des candidats. Les outils de sourcing de candidats permettent de découvrir des candidats passifs. Les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Instagram sont essentiels pour développer la marque employeur et créer une véritable communauté autour d’elle.

Non seulement, le Talent Acquisition Manager réalise une veille sur les outils et technologies RH dont pourrait bénéficier l’entreprise, mais il prend le temps de comprendre leur fonctionnement et les différents enjeux, sur le RGPD et la diversité et l’inclusion notamment.

Gérer les différents viviers de talents

Pour attirer les professionnels aux compétences rares, publier une annonce d’emploi ne suffit pas toujours.

Ainsi, le rôle du Talent Acquisition Manager est de créer et gérer une réserve ou un vivier de talents. Il s’agit ici de construire une CVthèque interne pour garder contact régulièrement avec des anciens candidats, stagiaires, salariés ou tout autre professionnel en recherche active ou passive d’une nouvelle opportunité d’emploi.

En construisant une relation de confiance et en maintenant l’intérêt des candidats potentiels pour l’entreprise, les recrutements futurs sont facilités. Et l’engagement est plus fort.

Conseiller la direction de l’entreprise et l’équipe managériale

L’enjeu stratégique du rôle du Talent Acquisition Manager l’amène à participer aux grandes décisions de l’entreprise. Grâce à ses connaissances en recrutement et marketing, il sait conseiller la direction et les managers sur l’intégration de nouvelles compétences dans l’entreprise.

C’est ensuite à lui de s’assurer qu’elles seront présentes lorsque l’entreprise en aura besoin.

Pourquoi les entreprises devraient-elles embaucher un Talent Acquisition Manager ?

Les entreprises d’aujourd’hui font face à de nombreux défis. On retrouve entre autres la crise sanitaire, le développement de la technologie et les modifications du marché du travail. Si les activités de recrutement étaient autrefois considérées comme un centre de coût, elles sont aujourd’hui considérées comme un enjeu stratégique.

Créé selon les nouveaux besoins des entreprises, le Talent Acquisition Manager est rapidement devenu incontournable pour de nombreuses entreprises. Il s’agit d’adopter une démarche proactive et agile pour ajuster les compétences aux projets de l’entreprise, en temps voulu.

Quelle que soit la taille de votre entreprise, faire appel à un Talent Acquisition Manager vous permet de garder une longueur d’avance et de vous accompagner dans vos différents projets de développement.

Devenir Talent Acquisition Manager

Les compétences et qualités

Le Talent Acquisition Manager est un rôle multifacette. Si les compétences techniques de recrutement et marketing sont bien présentes, il doit également faire preuve de fortes qualités humaines.

Voici un aperçu des principales qualités et compétences du Talent Acquisition Manager :

  • Bonne connaissance de l’entreprise et de son secteur d’activité
  • Maîtrise des techniques de recrutement et de sourcing
  • Appétences pour la technologie et les outils de recrutement
  • Solides connaissances en législation sociale et jurisprudence
  • Fortes capacités relationnelles
  • Esprit de synthèse et d’analyse
  • Capacité de résolution de problèmes
  • Bonne capacité d’organisation
  • Force de conviction et de négociation
  • Rigueur et sens de l’observation

La formation

Il n’y a pas de parcours de formation type pour devenir Talent Acquisition Manager. Toutefois, on remarque que ces professionnels ont souvent suivi une formation de Bac +3 à Bac +5 en ressources humaines, management ou sciences humaines. Les cycles en école de commerce, spécialisation RH préparent également à ce rôle.

À noter que ce rôle est rarement accessible aux débutants. Une première expérience dans le secteur de recrutement, en entreprise ou en agence est recommandée.


Le métier de Talent Acquisition Manager est parfaitement adapté aux problématiques RH modernes. Il renforce la position du service ressources humaines comme Business Partner de l’entreprise.

Start-up ou organisations matures, de nombreuses entreprises gagneraient à bénéficier de son expertise !

Peut-être les aimerez vous aussi

Acquisition de talent

Découvrez les 12 tendances RH à suivre en 2021

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Processus de recrutement : enjeux, étapes et conseils

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Questions d’entretien d’embauche : mode d’emploi du recruteur

Écrit par Justine Uribe