Articles

4 techniques d’entretien d’embauche insolites

Plus on embauche, plus on constate qu’il y a des schémas qui se répètent. Les bons vieux CV, combinés avec les bonnes vieilles questions d’entretien, vont inévitablement générer les mêmes bonnes vieilles réponses bien travaillées. Ces réponses typiques poussent l’employeur à reconsidérer le candidat pour s’assurer de sa sincérité. Si vous rencontrez ce défi, vous aussi, vous allez devoir vous familiariser avec de nouvelles techniques d’entretien, qui sortent de l’ordinaire.

Le processus d’entretien peut être un outil efficace pour les employeurs qui souhaitent s’assurer de l’adéquation culturelle des candidats. Mais, peut-on véritablement évaluer l’adaptabilité à la culture d’entreprise lors d’un seul entretien avec le postulant, quand la pression bat son plein ? Les candidats peuvent trouver en ligne des réponses prêtes à l’emploi à la plupart des questions d’entretien, et vous répliquer des mots qui sonnent doux à l’oreille. Ajoutons à cela que la plupart des employeurs n’ont pas tellement d’expérience pour jauger les candidats au cours de la discussion — il est en effet difficile de lire entre les lignes, ou de remarquer des expressions faciales révélatrices d’une demi-seconde.

Pour véritablement révéler la personnalité d’un candidat, il faut briser le moule de l’entretien. Les candidats s’attendent à être accueillis dans une pièce, à s’asseoir, puis à commencer à parler. Perturbez leurs attentes. Testez ces 4 tactiques pour créer un entretien particulièrement personnalisé, qui sort de l’ordinaire.

1. Le test de l’équipe

Allez au-delà de la salle d’entretien. Invitez les membres de votre équipe à interagir avec le candidat lors de sa première visite à l’entreprise. Julie Gurner, psychologue, a demandé à son équipe d’aller chercher les candidats en voiture, de les conduire aux bureaux de l’entreprise, de leur faire visiter les différents espaces, et de les présenter à de nouvelles personnes. Chaque membre de l’équipe avait reçu à l’avance une liste d’évaluation, qu’il devait compléter en se fondant sur ses propres observations.

Au cours de ce processus d’entretien atypique, l’équipe devait prêter attention aux interactions des candidats, et aux sujets abordés par ces derniers durant le trajet en voiture : comment ont-ils traité le chauffeur ? Quelle était leur attitude envers la secrétaire ? Etc. Ce sont ces différents points de contact qui allaient peindre une image plus fiable de la personnalité des candidats. Les postulants, durant l’entretien, peuvent dissimuler une partie de leur personnalité dans une petite pièce qui correspond à leurs attentes, s’ils se sont bien préparés. Mais la tâche se complique lorsque de nouveaux espaces et de nouvelles personnes perturbent ces attentes.

2. Le test des évènements inattendus

Les postulants peuvent répéter à l’avance et même défendre leurs réponses, mais certainement pas leurs réflexes. Les surprises planifiées sont l’une des meilleures façons de mettre en lumière la personnalité de la personne interrogée. Un exemple d’entretien insolite ? L’entretien du « stylo jeté par terre » : la personne responsable fait accidentellement tomber un style à mi-chemin entre sa position et celle du postulant. Les candidats qui se penchent instinctivement pour le ramasser sont, à priori, de bonne foi. Il est difficile de simuler de l’empathie en une demi-seconde.

En parlant de surprises planifiées, les membres de l’équipe de Heineken ont fait monter leurs entretiens à un tout autre niveau. Pour un stage financé par la Ligue des champions de l’UEFA, ces derniers ont créé un entretien en trois étapes. D’abord, la personne responsable accueillait le candidat dans une pièce. Puis, au cours de la discussion, elle s’effondrait soudainement sur le sol. Finalement, à l’approche de la fin de l’échange, une alerte incendie se déclenchait, et on faisait appel aux pompiers pour sauver un employé de la compagnie qui était resté bloqué sur le toit. Tous les membres de l’équipe Heineken jouaient leur rôle dans ces évènements inattendus, et ils évaluaient après coup les postulants. L’amabilité, la serviabilité, et le courage étaient les 3 principales qualités à démontrer pour décrocher le poste — naturellement, le candidat qui a su démontrer au mieux ces qualités fut retenu.

De façon similaire, les membres de l’équipe de Raboban, aux Pays-Bas, ont fait passer des entretiens de stage sur le seuil de porte de leurs propres bureaux. Les candidats étaient d’abord bloqués par la réceptionniste ; durant l’entretien, on faisait rouler une balle en caoutchouc dans leur direction ; puis en sortant, on les transportait sur un terrain de hockey avant de les encourager à jouer avec l’équipe de hockey de l’entreprise. Les postulants ne se doutaient pas que leur attitude était évaluée tout au long du processus.

Pour maximiser l’efficacité de cette technique d’entretien, il vous faudra définir les qualités principales que vous recherchez chez votre candidat cible. Puis, il ne restera qu’à planifier des moments de surprise durant l’échange. Plus important encore, impliquez votre équipe. C’est ainsi que vous parviendrez à renforcer non seulement les liens entre collègues, mais également les valeurs et la mission de votre équipe de travail.

3. Le test de la journée au travail

Vous n’allez jamais bien cerner la personnalité d’un candidat potentiel si vous ne collaborez pas ensemble, n’est-ce pas ? Cette technique d’entretien atypique pourrait vous donner une idée précise de ce que serait la collaboration avec les postulants, si ces derniers devenaient des collaborateurs ou des collègues. Invitez les candidats prometteurs à passer une journée dans vos bureaux, ou un entretien qui s’étale sur toute une journée. Demandez-leur d’accomplir des tâches liées au poste auquel ils aspirent, et jouez le rôle d’un membre dans leur équipe potentielle.

Un entretien sous forme de journée au travail pourrait vous permettre de véritablement accélérer le processus de recrutement :

  • Vous pouvez voir si le candidat s’intègre dans l’équipe, ou s’il parvient à la gérer.
  • Vous évaluez ses compétences sur le moment.
  • La véritable personnalité du candidat transparait graduellement à mesure que ce dernier commence à baisser ses gardes au cours de la journée.

4. Le test des références

Vous n’avez ni le temps ni les ressources pour mettre en œuvre les tests présentés plus haut ? Cette technique d’entretien pourrait être faite pour vous : demandez aux candidats des détails sur la façon dont ils exécutaient leurs tâches dans le cadre de leur ancien emploi. S’ils faisaient du service client, tentez de savoir comment ils géraient les plaintes et les demandes. S’ils faisaient de la gestion de projet, tentez de savoir comment ils s’arrangeaient pour terminer les projets et jongler avec les effectifs de leur équipe.

Après cela, prenez votre téléphone et passez à la vérification des références. Si possible, tentez d’appeler non seulement les personnes qui avaient les candidats sous leur tutelle, mais également leurs collègues. Les gens qui avaient l’habitude de travailler directement avec les postulants ou de recevoir leur travail sont les mieux placés pour vous dire qui ils sont véritablement. Hotjar, l’un de nos clients, a réussi plusieurs de ses recrutements à travers cette méthode très simple.

Il est difficile de s’assurer qu’un candidat donnera satisfaction une fois dans votre entreprise, surtout si ce dernier est bien familiarisé avec les procédures d’entretien. Réfléchissez, avec votre équipe, à des techniques d’entretien qui sortent de l’ordinaire pour non seulement mieux évaluer la personnalité des candidats et leurs compétences, mais également valider l’adéquation culturelle de ces derniers.

Peut-être que vous les aimeriez aussi

Expérience candidat

La lettre de refus de candidature : le coeur de l’expérience candidat

Écrit par Gwladys Galloy

Acquisition de talent

5 équipes de recrutement qui réussissent parfaitement leur communication d’équipe

Écrit par Pierre Vandenberghe

Expérience candidat

Tests de recrutement : cerner un candidat en 21 exemples

Écrit par Gwladys Galloy