Articles

Travail en équipe : un levier de performance et d’innovation

Nous entendons parler du travail en équipe partout. Vous connaissez sûrement ce proverbe : “tout seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin”. Il s’applique parfaitement au monde de l’entreprise.

Il faut dire que le travail en équipe est populaire. Selon une étude réalisée par Microsoft, 91 % des Français considèrent le travail collaboratif comme un critère important dans le choix d’un emploi.

Ce chiffre étonnant amène à se questionner sur la bonne pratique de ce mode de travail. S’il possède de nombreux avantages, il présente aussi de nombreux challenges, comme dans le cas du travail à distance par exemple.

Découvrez tous les points forts du travail et nos conseils pour qu’il soit bénéfique, aussi bien pour votre entreprise que pour vos collaborateurs.

Travail en équipe : une définition

Une équipe est un groupe de personnes devant accomplir ensemble une tâche, une mission et atteindre un objectif.

Le travail en équipe met à contribution les connaissances et les compétences techniques et comportementales de chacun de ses membres pour réaliser une activité en entreprise.

Sa réussite repose en grande partie sur l’organisation, la communication et bien sûr, la diplomatie et la bienveillance. De plus, le travail d’équipe participe à la création et au renforcement du sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Si le travail collaboratif est fortement présent dans les organisations, il ne s’improvise pas. Et le manager a un rôle important à jouer.

La place du manager dans le travail d’équipe

Le manager est le coordinateur du travail collaboratif. C’est à lui de veiller à ce que l’équipe soit bien constituée, que la répartition des tâches soit équilibrée et que la collaboration fonctionne correctement.

En somme, il intervient de la création de l’équipe jusqu’à l’évaluation du travail réalisé.

Le travail collaboratif est parfois source de tensions, voire de conflits. Pour éviter que l’ambiance de travail se détériore et affecte la motivation et la performance des collaborateurs, il doit savoir repérer les premiers signes de dysfonctionnement. Il agit pour rétablir la situation, quitte parfois à endosser le rôle de médiateur.

Durant toute la réalisation de la mission, le manager maintient la motivation et la cohésion d’équipe. Et c’est souvent cet aspect qui fait toute la différence dans la performance d’un projet.

Il doit également faire en sorte que tous les membres de l’équipe arrivent à collaborer ensemble, quelle que soit leur personnalité. La voix de chacun doit pouvoir être entendue.

Loin d’être un simple superviseur, il est impliqué dans l’équipe au quotidien. Il gère aussi bien l’aspect organisationnel que les relations humaines et construit les bonnes fondations d’un travail collaboratif performant.

Quels sont les avantages du travail en équipe ?

Si le travail d’équipe est apprécié des managers et des collaborateurs, c’est bien parce qu’il comporte de nombreux atouts !

Regardons de plus près :

Le partage des tâches

Le travail en équipe permet avant tout de répartir les tâches selon le savoir-être et les savoir-faire des salariés.

Les collaborateurs peuvent ainsi se concentrer pleinement sur leur mission, sans devenir multitâches. Et le projet est positionné sur de bons rails pour sa réussite, car le meilleur de chaque membre de l’équipe est mis à contribution.

L’échange d’idées et la création

Un autre avantage considérable du travail d’équipe est de pouvoir partager des idées et confronter des avis.

En début de projet, le brainstorming est utile pour collecter les perceptions et les avis de chacun, afin de trouver la meilleure trajectoire à suivre.

Si un problème ou un obstacle survient, les discussions d’équipe sont essentielles pour envisager les différentes solutions et trouver la meilleure solution.

Mais le travail collaboratif est aussi l’opportunité de créer et stimuler l’innovation ! Des échanges naissent parfois de nouvelles idées … voire de nouveaux projets !

Le développement des compétences

Au-delà de l’accomplissement d’un objectif, le travail en équipe facilite l’apprentissage par les pairs. Les salariés tirent profit des connaissances et des compétences des uns et des autres et apprennent à leur tour.

Qu’ils soient débutants ou expérimentés, tous peuvent bénéficier du travail collaboratif !

Comment évaluer le travail en équipe ?

Le manager définit des objectifs SMART, c’est-à-dire spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis, sur les différentes étapes du projet. Ils doivent être communiqués de manière claire et transparente aux membres de l’équipe.

C’est une manière d’impliquer l’ensemble des collaborateurs au projet et de renforcer la motivation. Chacun doit ressentir qu’il contribue à son bon déroulement.

Ainsi, l’évaluation du groupe repose sur 3 critères essentiels :

  • Les résultats du projet.
  • Le déroulement du projet et son contexte : obstacles rencontrés, décisions prises, correction d’anomalies, etc.
  • Les relations de travail : entraide, collaboration positive, conflits, etc.

L’évaluation se déroule souvent sous forme d’entretien de groupe. Elle peut avoir lieu uniquement en fin de projet ou être effectuée après l’accomplissement de chaque grande étape importante.

Mais, si le travail d’équipe fait référence au groupe, il est également nécessaire de fixer des objectifs individuels. Les critères d’évaluation peuvent porter sur l’acquisition de nouvelles responsabilités, l’apprentissage d’une compétence, ou encore, la productivité.

Chaque collaborateur doit avoir connaissance de son rôle et de la manière dont il va contribuer à la performance du projet, autrement dit, de sa valeur ajoutée.

À l’instar de l’évaluation de groupe, l’évaluation individuelle est réalisée par un entretien. Pour encourager l’introspection, il peut être intéressant de demander au collaborateur de s’auto-évaluer, puis de comparer les résultats avec ceux du manager.

Télétravail et travail d’équipe : une adaptation nécessaire

Le travail à distance se démocratise auprès de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. S’il permet parfois d’améliorer l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, il apporte aussi son lot de difficultés.

Une étude révèle que 46 % des salariés considèrent que le télétravail complexifie le travail en équipe.

Le management doit ainsi s’adapter à ce mode de travail pour qu’il soit propice à la collaboration et à la cohésion d’équipe.

Il est important de communiquer régulièrement, avec le groupe de travail, mais aussi avec les collaborateurs individuellement. De cette manière, le manager est plus enclin à repérer des signes de dysfonctionnement comme une surcharge de travail, un sentiment d’isolation ou encore, la présence de micro-agressions dans l’équipe.

Durant les réunions virtuelles, le rôle d’animateur du manager est renforcé. Il informe des actualités de l’entreprise, coordonne les interventions et fait en sorte que tous les membres de son équipe soient en mesure d’exprimer leur opinion et de partager leurs idées.

À distance, il est plus difficile de maintenir des liens avec ses coéquipiers. Il est ainsi important de prévoir des moments dédiés aux échanges comme un brainstorming sur un tableau blanc digital, ou des séances de discussion sur un thème particulier comme la qualité de vie au travail ou la créativité.

Mais il est tout aussi important de prévoir des conversations informelles ! Cela favorisera la communication et aura un impact positif sur le travail en équipe.

Des événements comme des pauses cafés en visioconférence, des quiz musicaux ou encore, des escapes games virtuels sont de bons moyens de passer de bons moments et d’apprendre à connaître ses coéquipiers.

Et pour en savoir plus sur le travail à distance, lisez notre article : Télétravail – avantages, inconvénients et bonnes pratiques.

Les bonnes pratiques du travail collaboratif

Il est important pour une entreprise de créer un environnement favorable au travail d’équipe. Nous vous proposons 9 conseils pour y parvenir :

1. Adapter votre management

Une bonne équipe possède avant tout un bon manager ! Il impulse la dynamique du groupe, instaure un climat propice à la performance et s’assure que chaque membre soit dans les meilleures conditions pour réaliser son travail, mais aussi pour prendre la parole et collaborer.

2. Rassembler des compétences diverses et complémentaires

Une équipe de travail qui fonctionne bien regroupe des collaborateurs aux compétences et des qualités variées. De cette manière, chaque membre de l’équipe apporte sa pierre à l’édifice. Et le projet est accompli efficacement.

3. Communiquer de manière transparente

La communication est la clé d’un travail d’équipe fructueux pour l’entreprise, mais aussi pour les collaborateurs.

Des réunions journalières ou hebdomadaires sont utiles pour faire le point sur l’avancement d’un projet, mais aussi pour identifier des blocages et trouver des solutions adaptées.

4. Donner un feed-back régulièrement

Pour maintenir la motivation et favoriser l’engagement, il est important de constamment transmettre un feed-back, au groupe et de manière individuelle.

Cela peut être l’opportunité de célébrer une entraide positive ou un salarié qui s’est particulièrement investi. Si un collaborateur a négligé sa part de travail, c’est également l’occasion de rectifier le tir, de chercher à comprendre les causes et de trouver une solution.

5. Utiliser les bons outils digitaux

Que l’équipe travaille dans les locaux de l’entreprise ou à distance, les outils collaboratifs facilitent la communication entre les membres de l’équipe.

Et il y en a pour tous les goûts !

Certaines plateformes d’espaces de travail comme celles de Google ou Microsoft proposent de nombreuses ressources pour faciliter le travail en équipe : visioconférence, partage de documents, agenda, etc.

Les outils de gestion de projet comme Trello ou TeamWork permettent de répartir les tâches et de suivre leur progression, en toute simplicité.

Enfin, les outils de discussion en ligne comme Slack ou Discord sont de bonnes alternatives aux mails et facilitent les conversations directes.

Attention toutefois de ne pas en abuser, les outils digitaux collaboratifs sont parfois chronophages peuvent entraver la productivité.

6. Proposez un espace dédié à la créativité

Sortir du cadre habituel de travail est une bonne idée pour stimuler l’innovation et favoriser la collaboration.

Pourquoi ne pas louer un espace privé le temps d’une journée ou même réaliser un brainstorming à l’extérieur ?

Il suffit parfois de peu pour mettre de la nouveauté dans le travail d’équipe !

7. Renforcer la cohésion d’équipe

L’esprit d’équipe est essentiel pour travailler ensemble. Offrez la possibilité à vos collaborateurs de se découvrir et d’apprendre à se connaître. Des points communs peuvent les rapprocher alors que leurs différences les rendent parfois complémentaires !

Si les membres de l’équipe s’entendent bien, ils communiqueront mieux et prendront même du plaisir à travailler ensemble.

Des activités d’entreprises comme des petits-déjeuners ou des afterworks sont des occasions idéales pour encourager les discussions informelles.

Mais évitez d’imposer un trop grand nombre d’événements. Encouragez les initiatives de vos collaborateurs et laissez-les également organiser ce type d’activité.

8. Faire confiance à votre équipe

Pour motiver votre équipe et augmenter son engagement, il faut lui montrer que vous lui faites confiance.

Donnez des responsabilités et privilégiez les décisions de groupe.

Mais cela ne signifie pas que vous devez déléguer et ne pas vous impliquer. Il est important de veiller au suivi et à la validation des objectifs de chaque collaborateur.

9. Proposer des formations et des activités de sensibilisation

Le travail en équipe ne s’improvise pas. Pour vous assurer que vos collaborateurs ont toutes les cartes en main pour collaborer ensemble efficacement, la collaboration doit être présente dans votre culture d’entreprise.

Sensibilisez vos salariés à ce mode de travail et proposez des formations aux outils digitaux collaboratifs.


Le travail collaboratif possède une place importante en entreprise. Son succès réside en grande partie sur le manager de l’équipe et la communication entre les différents membres.

La confiance, le respect mutuel et la reconnaissance des salariés sont des valeurs fortes qui permettent de motiver efficacement et durablement votre équipe.

Peut-être les aimerez vous aussi

Marque employeur

Absentéisme au travail : le comprendre pour mieux le réduire

Écrit par Justine Uribe

Marque employeur

Engagement des collaborateurs dans l’entreprise : comment le renforcer ?

Écrit par Justine Uribe

Marque employeur

Management de la performance : bénéfices, challenges et conseils

Écrit par Pierre Vandenberghe