Articles

5 indicateurs de recrutement à suivre (et comment les optimiser)

Un processus de recrutement efficace, soutenu par des données fiables, vous permettra de prendre des décisions d’embauche prometteuses. Pour la plupart des entreprises, la rationalisation du processus d’embauche passe par un suivi efficace des indicateurs de recrutement (ce suivi visant à identifier les améliorations qui peuvent être apportées aux différentes étapes de recrutement). Dans cette optique, nous vous présentons les 5 plus importants indicateurs de recrutement à suivre :

Temps de recrutement

Également connu comme le temps d’embauche, cet indicateur représente la période de temps pendant laquelle votre poste reste vacant. Des études ont montré que 57 % des chercheurs d’emploi se découragent si le processus de recrutement tarde trop. Faire du temps d’embauche l’un de vos meilleurs indicateurs de recrutement devrait donc figurer parmi vos priorités. Par exemple, un formulaire de candidature trop élaboré peut à lui seul vous faire perdre 90 % des candidats qualifiés consultant votre offre. Et prolonger la procédure de recrutement par des entretiens peut également ennuyer les candidats déjà engagés dans votre entonnoir d’embauche. Vous pourriez optimiser votre temps de recrutement de diverses façons :

  • Proposer un formulaire de soumission de candidature en un clic.
  • Déployer des initiatives de pré-embauche pour vous assurer que les candidats que vous allez considérer sont les mieux formés pour votre poste.
  • Suivre en priorité les candidats les mieux qualifiés et les employés qui vous ont été recommandés, en les taguant à travers votre logiciel de recrutement.
  • Structurer votre processus d’entretien.
  • Envoyer rapidement une offre à votre candidat favori.

Qualité du recrutement

La qualité du recrutement peut être un indicateur difficile à mesurer pour les responsables des ressources humaines. Plusieurs facteurs entrent en effet en jeu, donc la productivité et l’adaptabilité à la culture de l’entreprise.

Les taux de rétention parmi vos recrutements récents vous donneront une idée de la qualité de votre processus d’embauche.

Si les données dans votre logiciel de recrutement affichent un pourcentage significatif de nouvelles recrues qui s’en vont avant la fin de leur stage d’intégration, le problème pourrait provenir de votre processus de recrutement. Les études indiquent que 90 % des nouvelles recrues quittent leur nouvel emploi après le premier mois de travail si les conditions ne correspondent pas aux attentes transmises par les RH durant le processus d’entretien.

Pour améliorer la qualité de votre processus d’embauche, vous devez vous focaliser sur vos sources de recrutement les plus fiables. Passez en revue les filtres d’évaluation dans votre logiciel de gestion des candidatures et résistez à la tentation de prendre une décision d’embauche en vous fondant uniquement sur l’entretien.

Sources de recrutement

C’est en identifiant les sources d’où proviennent vos candidats les plus qualifiés que votre équipe de recrutement saura concentrer efficacement ses efforts, de façon à réduire le temps d’embauche et à construire un vivier de candidats pré-qualifiés pour les postes vacants futurs.

Idéalement, vous devriez découvrir votre meilleure source de talents à travers les recommandations de vos employés. Identifiez dans votre logiciel de recrutement les canaux qui convertissent le plus de candidats, et voyez par la même occasion là où votre taux de conversion pourrait être amélioré. Puis consacrez vos ressources aux canaux de votre processus de recrutement qui génèrent, de façon éprouvée, le plus grand nombre de candidats qualifiés.

Taux d’abandon des candidatures

Cet important indicateur de recrutement s’évalue à travers le pourcentage de candidats qui entament, mais ne complètent pas, votre processus de soumission des candidatures ; ou ceux qui abandonnent le processus alors qu’ils attendent que votre équipe de recrutement donne suite à leur candidature. Plus votre temps de recrutement sera long, plus le taux d’abandon des candidatures sera élevé. Il fait partie des indicateurs de recrutement dont l’optimisation améliorera l’expérience vécue par les candidats.

Vous pouvez suivre les étapes suivantes pour réduire, à travers votre logiciel de recrutement, le taux d’abandon des candidatures :

  • Réduisez votre temps de recrutement en identifiant les obstacles grâce à votre logiciel de gestion des candidatures.
  • Proposez un processus de recrutement optimisé pour permettre aux talents qui sont très sollicités de rapidement et facilement soumettre leur candidature aux offres que vous publiez.
  • Interagissez avec les talents qui s’engagent dans votre processus en accusant rapidement la réception des candidatures et gérez les attentes en décrivant les étapes clés de votre processus de recrutement dès le départ. Informez les candidats de tout retard affectant ces étapes.
  • Programmez, à travers votre logiciel de recrutement, des mises à jour automatisées liées à la progression des candidatures soumises, y compris des confirmations d’entretien et des rappels pour minimiser les absences des candidats.

Ratio entre les offres d’emploi et l’acceptation

Comme les talents qualifiés reçoivent de nombreuses offres d’emploi dans les secteurs particulièrement spécialisés, votre ratio offres d’emploi sur acceptation deviendra un indicateur de recrutement de plus en plus important à mesurer dans le cadre de votre activité.

Des taux élevés de refus d’offres d’emploi suggèrent les points suivants :

  • Vous tardez trop avant de décider. En général, 25 % des candidats s’attendent à recevoir une offre de votre part dans la semaine qui suit la soumission de leur candidature. Passez en revue les données dans votre logiciel de gestion des CV et tentez de prendre une décision d’embauche dans les 24 heures.
  • Un problème lié à l’expérience vécue par vos candidats, qui peut souvent être attribué au processus d’entretien lui-même. Tentez de structurer au mieux votre processus d’entretien pour évaluer les candidats de façon objective.
  • Un salaire qui ne reflète pas les rémunérations pratiquées dans votre secteur d’activité (ou une contre-offre de l’employeur actuel des candidats).
  • Un problème lié au processus d’intégration. L’acceptation d’une offre ne garantit pas que la nouvelle recrue rejoindra votre entreprise. Suivez dans votre logiciel de recrutement les acceptations qui n’ont pas été honorées ainsi que les volumes d’offres d’emploi déclinées pour pouvoir garantir un processus de recrutement plus efficace.

Pour tout savoir sur les indicateurs de recrutement, découvrez notre e-book gratuit : Le guide des données de recrutement !

Peut-être les aimerez vous aussi

Automatisation

Automatiser le recrutement : 5 techniques pour démarrer

Écrit par Pierre Vandenberghe

Automatisation

IA dans le recrutement : toutes nos ressources

Écrit par Pierre Vandenberghe

Automatisation

7 tâches manuelles de recrutement qui vous font perdre des candidats

Écrit par Pierre Vandenberghe