Articles

Recruter sur les réseaux sociaux : comment choisir (et optimiser) les meilleurs canaux

Recruter sur les réseaux sociaux est aujourd’hui l’une des techniques les plus utilisées par les recruteurs de tous types. Mais malgré son importance capitale, plusieurs professionnels du recrutement ne parviennent pas à gérer efficacement leur temps quand il est possible d’être actif sur autant de plateformes sociales. À mesure que l’espace social devient plus concurrentiel pour les recruteurs, les responsables du sourcing de candidats et de l’acquisition de talents doivent apprendre à sélectionner les bons canaux pour l’entreprise — et à optimiser le temps passé sur ces plateformes.

En quoi consiste le recrutement sur les réseaux sociaux ?

Le recrutement social est le processus qui vise à attirer, à travers tout réseau social, des candidats passifs ou en recherche active. Il s’agit non seulement de publier des offres d’emploi, mais également d’échanger avec les candidats potentiels, tout en veillant à établir une marque employeur attrayante sur ces plateformes. En 2017, les internautes ont passé, en moyenne, 137 minutes par jour sur les réseaux sociaux. Les médias sociaux sont devenus omniprésents dans notre quotidien. Et compte tenu du temps passé sur ces plateformes, les recruteurs ont tout à gagner en considérant cette audience captive comme un vivier de candidats potentiels.

Si le recrutement sur les réseaux sociaux est devenu tellement populaire, c’est grâce aux avantages qu’il fournit :

  • Il permet d’étendre la portée des efforts de recrutement pour toucher des candidats passifs.
  • Il permet d’atteindre des experts et des profils spécialisés.
  • Il permet d’échanger avec les candidats potentiels et d’engager ces derniers.
  • Il représente un canal de diffusion d’offres d’emploi très rentable, et parfois même gratuit.
  • Il permet de construire une marque employeur et une réputation dans le marché cible.

Mais malgré la popularité croissante du recrutement social, la démarche à suivre sur ces différentes plateformes, pour atteindre le plus grand nombre de candidats et interagir de façon engageante, n’est souvent pas évidente (surtout si vous recherchez un profil bien particulier). Nous vous présentons une vue d’ensemble détaillée des différents réseaux sociaux à considérer (y compris certains qui vous surprendront certainement !) — et des types de profils que vous pourrez y sourcer. Des conseils pour obtenir un meilleur engagement et de meilleurs résultats, en un temps moindre, sont également partagés.

LinkedIn

Il ne serait pas pertinent de commencer un guide traitant des canaux de recrutement social, sans mentionner LinkedIn en première position. LinkedIn est certainement la plateforme la plus pertinente pour trouver des profils adaptés à pratiquement tout poste vacant — des postes généralistes destinés aux nouveaux diplômés, aux postes ultraspécialisés. LinkedIn, c’est une base de données vivante, continuellement mise à jour par les utilisateurs eux-mêmes. Mais plus que cela, la plateforme attire à la fois les candidats passifs, et ceux en recherche active, grâce à l’engagement créé sur le réseau entre entreprises, collègues actuels, et anciens employés. LinkedIn a réussi à transcender le simple site de recherche d’emploi, pour devenir un véritable réseau social.

En raison du nombre élevé de demandeurs d’emploi proactifs et de professionnels qui interagissent sur la plateforme, LinkedIn est loin d’être une ressource gratuite. Les recruteurs qui tentent de contacter ou d’ajouter en masse des candidats potentiels sont rapidement orientés vers un compte LinkedIn Recruiter (ou pénalisés à travers une interdiction d’ajout de nouveaux contacts). Le compte LinkedIn Recruiter vous coutera 89,95 € par mois.

Considérez que même en 2015, 92 % des recruteurs utilisaient déjà LinkedIn. Depuis lors, la popularité de LinkedIn, notamment parmi les professionnels de l’acquisition de talents, n’a fait que croitre, en même temps que le recrutement social. Le vivier de candidats potentiels est énorme. Mais le nombre excessif de recruteurs a engendré une concurrence féroce lorsqu’il s’agit de trouver des profils dotés de compétences spécialisées.

C’est en développant une marque employeur exemplaire, à la fois sur LinkedIn et en dehors de la plateforme, qu’il vous sera possible de vous démarquer des concurrents sur le réseau professionnel. En outre, pensez également à optimiser vos descriptions d’offres d’emploi pour capter l’attention des utilisateurs, et engager ces derniers efficacement. Sur LinkedIn, c’est en étant perçu comme un employeur de renom qui offre des opportunités à saisir que vous parviendrez à créer un impact intéressant.

Facebook

Facebook vient en deuxième position, derrière LinkedIn. Facebook a démontré son grand potentiel en matière de recrutement social. Au début de l’année 2018, Facebook comptait 2,23 milliards d’utilisateurs actifs, ce qui en fait l’un des canaux sociaux les plus populaires au monde. Naturellement, parmi ces centaines de millions d’utilisateurs, il y aura à la fois des demandeurs d’emploi en recherche active, et des candidats passifs, tous ouverts aux offres d’emploi potentielles.

Puisque Facebook est avant tout une plateforme sociale (par rapport à LinkedIn, un réseau avant tout axé sur le réseau professionnel), la prise de contact avec les candidats pourrait sembler une initiative plutôt déplacée. Mais comme c’est le cas sur LinkedIn, la fonctionnalité de recherche de Facebook se révèle particulièrement utile pour identifier des candidats potentiels, en fonction des informations que ces derniers partagent publiquement sur le réseau. Le service de messagerie gratuit offre également un avantage concurrentiel sur LinkedIn.

Pour profiter pleinement du potentiel du recrutement social sur Facebook, commencez par identifier des groupes professionnels ou des groupes centrés sur des métiers bien précis, dont vos candidats potentiels pourraient faire partie. Vous parviendrez ainsi à augmenter la pertinence de vos efforts de recherche. En outre, ces endroits constitueront un environnement idéal pour partager des offres d’emploi pertinentes, en plus de l’utilisation des Offres d’emploi Facebook.

Astuce : comme déjà mentionné, il peut sembler incohérent d’aborder des candidats sur Facebook. Mais si vous identifiez des individus qui interagissent avec vos publications, tentez de trouver leur profil sur LinkedIn. S’ils semblent être qualifiés, envoyez-leur une invitation LinkedIn comportant un message personnalisé.

Twitter

Une autre plateforme axée principalement sur les interactions sociales, Twitter semble aussi être un choix qui manque de cohérence lorsqu’il s’agit de recrutement sur les réseaux sociaux. Néanmoins, Twitter est une plateforme populaire parmi les demandeurs d’emploi qui viennent y rechercher des profils d’entreprises et des postes à pourvoir. 74 % des utilisateurs de Twitter en recherche d’emploi examinent les profils des sociétés, les activités de celles-ci, leurs publications, et le niveau d’engagement sur leurs comptes.

Une fois que vous aurez créé un profil Twitter pour la page carrière de votre entreprise, assurez-vous de suivre et d’utiliser dans vos publications des hashtags étroitement liés à votre domaine d’activité, pour dynamiser vos stratégies de recrutement social. C’est en vous appuyant sur des hashtags populaires et pertinents pour diffuser vos offres sur le réseau social que vous parviendrez à élargir votre audience, et à augmenter le trafic sur votre page carrière. Rappelez-vous que votre page carrière doit refléter le ton et l’image de marque mis en avant sur Twitter.

Quora

Quora, un autre choix inhabituel pour le recrutement sur les réseaux sociaux, est une excellente plateforme pour être à l’affut de sujets tendance dans votre niche. Pourquoi devriez-vous rejoindre des fils de discussion tendance ? Souvent, ce sont des experts ou des spécialistes qui répondront aux questions.

Bien que les utilisateurs de Quora soient principalement des candidats passifs, la plupart de ceux qui répondent aux questions liées aux tendances d’un marché donné seront très engagés, et particulièrement bien informés sur des sujets spécialisés. Quora est une plateforme sur laquelle vous pouvez identifier des recrues potentielles, avant de passer sur LinkedIn rechercher leur profil professionnel. Quora, disponible désormais en version française, gagne aujourd’hui plus de notoriété dans les pays francophones. La plateforme vous permettra de rester informé sur les sujets tendance qui intéresseront les meilleurs talents — ce qui peut guider vos initiatives de prise de contact et de recrutement sur les autres réseaux sociaux.

Google +

Tandis que la plupart des recruteurs se focalisent sur Facebook et LinkedIn, le potentiel de Google +, en tant que plateforme sociale qui attire des demandeurs d’emploi, est souvent sous-estimé. Il est honnêtement difficile de connaitre le nombre d’utilisateurs actifs sur la plateforme. Mais, à l’instar de Facebook, la fonctionnalité de groupes offre une véritable opportunité aux recruteurs lorsqu’il s’agit d’interagir avec des experts. Assurez-vous de trouver des communautés Google + spécialisées que vous pourriez rejoindre, si celles-ci semblent attirer vos candidats cibles. Vous allez devoir tester l’approche et voir si ce réseau social semble adapté à votre activité. Mais Google + vaut certainement la peine d’être considéré, car la plateforme attire de nombreux utilisateurs avec les fonctionnalités gratuites de sa G Suite.

GitHub

Si vous êtes à la recherche de profils bilingues spécialisés en développement web, GitHub est une plateforme à la réputation établie. GitHub se concentre sur le développement open source — les développeurs informatiques du monde entier peuvent démontrer leur talent en contribuant à des projets significatifs, le tout à travers une démarche collaborative. Les profils sont affichés publiquement, et la fonction de recherche vous permet de filtrer les langages de programmation, l’emplacement géographique, et les abonnés ou followers.

GitHub, c’est une plateforme spécialisée qui est soigneusement alimentée par ses utilisateurs. Assurez-vous de respecter les règles sociales sur cette plateforme — les messages copiés-collés sont mal perçus, et la prise de contact qui manque de pertinence se traduit généralement par des réponses grincheuses ou un silence radio. Bien que l’exploration de bases de données individuelles ou de portfolios puisse demander du temps, l’initiative vous aidera à déployer des campagnes de prise de contact ultraciblées. C’est ce qui vous permettra, généralement, de récolter les fruits de vos efforts en recrutement social (en matière de qualité des réponses).

Stack Overflow

Stack Overflow est un autre haut lieu du développement collaboratif qui se révèle indispensable pour la recherche de profils bilingues, spécialisés en programmation. Comme Quora, c’est une plateforme de questions-réponses, mais spécialement orientée vers les sujets techniques. Si vous recherchez fréquemment des développeurs compétents, suffisamment formés pour répondre aux questions de la communauté, le recrutement sur Stack Overflow aura sa place dans votre stratégie de sourcing social.

Stack Overflow propose désormais un Compte Talents, ou « Talent Account », où il est possible de publier des offres, de rechercher des profils de candidats, et de créer une page professionnelle pour son entreprise. Cependant, ces privilèges s’achètent à un prix, plutôt élevé : les forfaits annuels démarrant à partir de 3000 $. En outre, Stack Overflow vise avant tout à conserver l’engagement sur sa plateforme et la valeur apportée aux membres, ce qui signifie que les utilisateurs qui affichent une attitude polluante sont sanctionnés à travers des restrictions.

Meetup

En tant que réseau social où les membres peuvent planifier des rencontres de groupes qui tournent autour de centres d’intérêt partagés, Meetup est un excellent réseau que vous devriez envisager d’ajouter à votre liste. Meetup, c’est une plateforme très simple d’utilisation : des organisateurs créent des groupes qui hébergent des évènements. Dans chaque groupe et chaque évènement, il existe une fonctionnalité de chat qui permet aux participants et aux organisateurs d’échanger.

Pour tirer parti de Meetup, rejoignez des groupes spécialisés dans votre région, ou même dans des régions où vous pourriez être en train de rechercher des candidats. Si vous cherchez à recruter des professionnels du marketing, identifiez des évènements ou des groupes dans votre région. Meetup vous donne ainsi l’occasion de rencontrer des candidats potentiels et de recruter en personne, comme au bon vieux temps. En outre, pensez à passer en revue les noms des participants, puis à rechercher les profils de ces derniers sur LinkedIn. Vous pourriez aussi publier vos offres d’emploi dans les tableaux de bord de groupes et d’évènements pertinents (assurez-vous cependant de discuter avec les organisateurs avant de le faire !)

Medium

Si vous recherchez des gens passionnés, Medium sera la plateforme à passer au crible. Medium, c’est une plateforme où des rédacteurs aux parcours diversifiés viennent partager leurs histoires et leurs expériences — ou aborder de nouveaux thèmes. Medium accueille un large éventail de sujets, ainsi que des experts dans tous les domaines qui partagent leurs points de vue spécialisés. Que vous soyez à la recherche de conseillers juridiques, ou de designers, Medium peut être un endroit idéal pour identifier des personnes passionnées par ce qu’elles font.

Une fois que vous aurez identifié des candidats potentiels, prenez contact avec eux à travers une approche ciblée, via le canal de votre choix. Avec Meetup, vous faites avancer votre recrutement social d’un cran.

Xing

Xing, c’est le cousin germanophone de LinkedIn. Avec une audience constituée à plus de 90 % d’utilisateurs résidant en Allemagne, en Autriche, et en Suisse, Xing est un moteur dynamique de recrutement dans les pays germanophones. Les profils de talents sur Xing affichent expériences et compétences en abondance, ce qui facilite la recherche sur la plateforme.

Mais en matière d’interactions, Xing n’est pas un réseau aussi convivial que LinkedIn. Puisque les fonctionnalités sociales ne sont pas tellement présentes, les utilisateurs sont moins engagés, ce qui entraine des réponses tardives de la part des candidats potentiels. En outre, les règles qui régissent les interactions avec les membres étant beaucoup plus strictes, la prise de contact avec les candidats passifs sur cette plateforme est plus compliquée. À moins que vous ne recherchiez précisément des candidats ou des professionnels germanophones résidant actuellement en Allemagne, ou dans les autres pays cités plus haut, vous rentabiliserez mieux votre temps en déployant vos initiatives de recrutement social ailleurs.

Prédire les canaux de recrutement social les plus performants

Les plateformes sociales offrent non seulement l’occasion aux professionnels du recrutement de sourcer des candidats, mais également d’interagir avec ces derniers. Bien que les craintes liées aux pertes de candidatures puissent obliger certains à tenter d’établir une présence sur tous les canaux, il faut avant tout identifier les plateformes les mieux adaptées aux besoins de votre entreprise.

Le suivi de vos efforts, à travers la génération de rapports de données, peut vous aider à déterminer là où il serait préférable de passer le plus de temps. Quand vous importez des profils de candidats depuis différents canaux (avec le consentement des candidats, évidemment), suivez la plateforme où la prise initiale de contact a été déployée. De cette façon, en consultant vos rapports, vous serez en mesure d’identifier les canaux qui ont fait décoller votre stratégie de recrutement sur les réseaux sociaux.

Peut-être les aimerez vous aussi

Acquisition de talent

La cooptation dans le recrutement

Écrit par Pierre Vandenberghe

Acquisition de talent

5 techniques et 20 annonces de recrutement qui font rêver les candidats

Écrit par Gwladys Galloy

Acquisition de talent

Comment impliquer davantage vos responsables du recrutement dans le processus

Écrit par Pierre Vandenberghe