Articles

Les 10 types entretiens d’embauche que vous devriez connaître

L’entretien est une étape indispensable du processus de recrutement. Il permet de découvrir un candidat au-delà du CV, d’évaluer ses compétences et ses aptitudes, mais aussi de découvrir sa personnalité.

Selon une enquête de Regionsjob, 55 % des recruteurs estiment qu’il faut deux entretiens pour être convaincu de la pertinence d’une candidature.

Si l’entretien individuel nous vient souvent à l’esprit, il existe de nombreux autres échanges pour vous aider à prendre une décision d’embauche.

Découvrez notre guide des entretiens d’embauche !

1. L’entretien téléphonique

Comme son nom l’indique, l’entretien téléphonique est un échange de vive voix entre un recruteur et un candidat. 

Il est souvent utilisé pour réaliser une présélection des candidatures. L’objectif pour le recruteur est de vérifier certains prérequis pour le poste avant de planifier un change plus approfondi. 

L’entretien téléphonique permet d’avoir un aperçu du savoir-être du professionnel. Loin d’être une simple conversation, l’échange est structuré, parfois avec un questionnaire de recrutement, afin d’assurer une cohérence dans l’évaluation des profils.

Le candidat, quant à lui, récolte les principales informations du poste et détermine s’il souhaite poursuivre sa candidature ou non.

La durée de l’échange ne dépasse généralement pas 30 minutes.

Avantages

  • Une organisation simple pour le recruteur.
  • Un atout pour l’expérience candidat de par la praticité et la flexibilité de l’échange.
  • Une opportunité de découvrir des profils atypiques sans perdre de temps.

Inconvénients

  • La lecture du langage non verbal est limitée.
  • L’évaluation des critères essentiels au poste est superficielle.

2. L’entretien individuel directif

Le candidat se retrouve face au recruteur, la plupart du temps dans les locaux de l’entreprise. Il s’agit d’un entretien très structuré. Le recruteur s’appuie sur un guide de recrutement détaillé et fourni pour animer l’échange. Les questions fermées sont privilégiées aux questions ouvertes. L’entretien individuel directif se termine lorsque le candidat a répondu à l’ensemble des questions.

La durée de l’échange est souvent comprise entre 45 minutes et 1 h 30.

Avantages

  • Les candidats sont tous évalués de la même manière.
  • Il n’y a pas de perte de temps car l’entretien est cadré.

Inconvénients

  • Le candidat peut avoir tendance à vouloir donner les “bonnes réponses” et non pas ce qu’il pense vraiment.
  • L’impression laissée par ce type d’entretien est froide et peu avenante.

3. L’entretien individuel semi-directif

Il ressemble à son cousin, l’entretien individuel directif. Il existe pourtant une différence majeure : le recruteur combine des questions préparées et spontanées, en fonction du déroulement de l’échange.

L’entretien individuel semi-directif est légion dans les entreprises françaises. Il permet d’évaluer des critères essentiels pour le poste, mais aussi des éléments spécifiques au profil du candidat. Autrement dit, le recruteur va au-delà de sa grille d’entretien pour découvrir les différentes facettes du profil qui se trouve en face de lui.

Ce type d’entretien est pertinent pour une grande majorité des postes et quel que soit le niveau d’expérience du candidat.

La durée de l’échange est souvent comprise entre 45 minutes et 1 h 30.

Avantages

  • L’évaluation est suffisamment cadrée pour évaluer de manière précise les candidats.
  • La place est laissée à la spontanéité.

Inconvénients

  • L’échange peut être chronophage.
  • Il manque parfois de créativité dans sa structure.

4. L’entretien individuel non-directif

Cet entretien a l’apparence d’un échange informel. Pourtant, il ne l’est pas tout à fait ! 

Ici, le recruteur laisse la parole au candidat qui se présente, explique son parcours, détaille ses compétences et ses ambitions. Bien sûr, le recruteur pose des questions pour guider la conversation et évaluer les critères de recrutement.

Parfois appelé entretien libre, il s’agit d’une méthode de sélection privilégiée pour les postes où les qualités de communication et de négociation sont indispensables. En effet, le recruteur peut observer les qualités relationnelles du candidat et son aisance à la prise de parole. L’entretien individuel non-directif est peu conseillé pour les métiers techniques.

Sa durée est souvent comprise entre 45 minutes et 1 h 30.

Avantages

  • Une opportunité d’évaluer le savoir-être.
  • La découverte de profils atypiques qui ne possèdent pas toutes les compétences requises, mais qui ont néanmoins de grandes qualités.

Inconvénients

  • L’absence de cadre rend l’évaluation de certaines compétences difficile.
  • L’échange peut être chronophage.

5. L’entretien de groupe

Parfois appelé entretien collectif ou session de recrutement, l’entretien de groupe consiste à convoquer plusieurs candidats ayant postulé à un même poste.

Ce type d’entretien est souvent utilisé pour le recrutement de postes qui nécessitent des compétences relationnelles et une aptitude au travail d’équipe. Il convient aussi aux recrutements massifs. Le recruteur occupe la position d’animateur, guide les différentes conversations et donne la parole aux différents participants.

Souvent, l’entretien de groupe se compose de plusieurs parties : présentation de l’entreprise et des candidats, mise en situation, débat, etc. Tout au long des échanges, le recruteur observe et analyse les soft-skills des professionnels. Il est parfois accompagné d’un autre membre de son équipe ou du service concerné par le recrutement.

Le groupe de candidat se compose généralement de 4 à 8 personnes et la durée de la session est comprise entre 1 et 3 heures.

Avantages

  • Un gain de temps car plusieurs candidats sont évalués en même temps.
  • Une opportunité d’observer et d’analyser les capacités relationnelles et de communication.

Inconvénients

  • Une organisation importante est nécessaire.
  • C’est un exercice souvent stressant pour les candidats.

6. L’entretien face à un jury

Ici, le candidat ne fait pas face à une personne mais à plusieurs collaborateurs de l’entreprise ! Le jury se compose bien sûr du recruteur, mais aussi du manager de service concerné par le recrutement et éventuellement d’autres collaborateurs internes. Chaque membre du jury pose des questions au candidat et évalue les réponses reçues.

Ce type d’entretien est souvent utilisé dans le cas de recrutements urgents, car tous les décisionnaires sont réunis au même endroit et au même moment. Il est parfois proposé comme second entretien pour donner l’opportunité au candidat de rencontrer les personnes avec qui il aura l’opportunité de travailler.

L’entretien face à un jury est privilégié pour l’embauche de rôles qui demandent de fortes capacités d’expression orale et de communication, comme dans le domaine de la vente et des relations publiques, par exemple.

Avantages

  • Un gain de temps car le candidat ne se déplace qu’une fois pour rencontrer plusieurs personnes.
  • Tous les décisionnaires de recrutement évaluent le candidat en se basant sur la même rencontre.

Inconvénients

  • Une organisation et une logistique contraignantes.
  • Une expérience parfois éprouvante pour le candidat.

7. L’entretien ambulatoire

Il ressemble un peu à l’entretien face à un jury. La différence, c’est que le candidat voit individuellement les membres du jury au lieu de les voir ensemble. Il est parfois appelé entretien “à la chaîne”.

Si une personne de l’équipe RH et le manager de service sont invités à l’échange, un collaborateur de l’équipe est parfois convié afin de contribuer à l’évaluation du professionnel.

L’entretien se compose d’une succession de petites entrevues après lesquelles chaque participant reportera ses commentaires auprès du recruteur. 

Avantages

  • Un gain de temps à la fois pour le recruteur et le candidat.
  • Il est souvent moins stressant pour le candidat.

Inconvénients

  • Il est parfois chronophage.
  • Le candidat peut être amené à répéter plusieurs fois les mêmes informations.

8. Le job dating

Comme vous vous en doutez sûrement, ce type d’entretien a été fortement inspiré du speed dating, les célèbres rencontres amoureuses minutées.

Contrairement aux autres entretiens cités un peu plus haut, le job dating ne se déroule généralement pas dans les locaux de l’entreprise. Il a souvent lieu dans un café, un salon de l’emploi, ou tout autre espace réservé à cet effet. Parfois, il est même virtuel.

L’objectif est de rencontrer des candidats les uns à la suite des autres pendant une brève durée (souvent de 5 à 15 minutes). Grâce à cet échange, le recruteur obtient un aperçu du parcours du candidat, de ses compétences et surtout, de ses ambitions et motivations.

Il est parfois utilisé dans le cadre de recrutements à grande échelle, de recherche de stagiaires et d’alternants ou encore, de saisonniers.

Avantages

  • Il permet de découvrir des profils, au-delà du CV. Une aubaine pour les candidats au parcours atypique et pour les recruteurs en recherche de futurs collaborateurs motivés.
  • C’est un bon moyen de communiquer sur votre entreprise et votre marque employeur.
  • Un gain de temps pour le candidat et le recruteur.

Inconvénients

  • Le candidat dispose de peu de temps pour convaincre le recruteur.
  • Les profils présentés ne pas toujours pertinents pour le poste.

9. L’entretien en visioconférence

Il s’agit de l’entretien star de ses dernières années ! Il s’est fortement démocratisé dans les entreprises à la suite de la crise sanitaire du Covid-19. En effet, un sondage a révélé que 86 % des entreprises ont mené des entretiens vidéo durant la pandémie.

L’entretien en visioconférence consiste à échanger virtuellement et en direct avec un candidat. Bien qu’il soit possible de réaliser un entretien de groupe en vidéo, ce type d’entretien est souvent réservé à une entrevue individuelle. Il peut remplacer une rencontre en face-à-face, ou s’y ajouter.

De nombreuses solutions digitales ont été développées pour répondre à la forte demande des entreprises. Parmi les plus populaires, on retrouve Zoom, Google Meet et Skype.

Sa durée est souvent un peu plus courte qu’un entretien individuel classique car il est souvent difficile de rester concentré durant une longue conversation virtuelle. Idéalement, elle est comprise entre 45 min et 1 h 15.

C’est une option intéressante pour l’évaluation des candidats lors d’une campagne de e-recrutement.

Avantages

  • Une grande flexibilité de planification.
  • Un gain de temps pour le recruteur et le candidat.
  • La possibilité d’enregistrer l’échange (avec l’accord du candidat).

Inconvénients

  • Une lecture du non-verbal limitée.
  • Des difficultés techniques à anticiper.

10. L’entretien différé

Bien qu’il soit encore peu connu dans les entreprises, l’entretien différé gagne en popularité.

Souvent utilisé comme une méthode de présélection des profils, il consiste à poser une série de questions aux candidats par l’intermédiaire d’une vidéo enregistrée. Les candidats filment alors leurs réponses au moment qui leur convient et déposent l’enregistrement sur la plateforme mise à disposition par l’entreprise. Pour résumer, il s’agit d’un entretien vidéo asynchrone.

Le recruteur peut ainsi visionner les vidéos de réponse des candidats autant de fois que nécessaire.

Il s’agit d’une solution à envisager dans les cas de recrutements massifs ou internationaux. C’est également une bonne option pour les campagnes de recrutement au budget limité.

Avantages

  • Un gain de temps pour le recruteur.
  • Une expérience de recrutement interactive.
  • Une opportunité pour le recrutement collaboratif

Inconvénients

  • Les candidats doivent être suffisamment à l’aise avec les outils digitaux pour filmer leurs réponses.
  • Cela peut être un exercice déstabilisant pour ceux qui n’ont pas l’habitude de parler face à une caméra.

Si l’entretien individuel est un classique des entretiens d’embauche, il existe des alternatives à votre disposition. Optimisez votre processus de recrutement en sélectionnant le type d’évaluation des candidats en fonction du poste, de la localisation de travail et du nombre de recrutements. Ainsi, vous améliorez la performance de vos embauches et vous gagnez du temps.

47 questions à poser en entretien

Peut-être les aimerez vous aussi

Acquisition de talent

Évaluer le besoin en recrutement : un processus RH indispensable

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Le processus de recrutement collaboratif : un atout pour votre entreprise

Écrit par Justine Uribe

Acquisition de talent

Entretien de recrutement : le guide complet du recruteur

Écrit par Justine Uribe